USMA – OM, aujourd’hui à 18h

Dziri face au premier test



Ibara saisit la FIFA au sujet de ses salaires

C’est en fin de journée d’aujourd’hui que les joueurs de l’USMA disputeront leur premier match amical face à la formation de l’Olympique de Médéa. Après quelques jours de préparation, le premier responsable du staff technique, Bilel Dziri, a accepté de faire un premier test. Ce sera pour le coach l’occasion de se faire une  idée sur la première phase de préparation. Ce sera aussi l’occasion pour le nouvel entraîneur de déceler les lacunes de son groupe. Il faut dire que le groupe de l’USMA a pas mal changé cette saison avec la venue de nombreux joueurs mais surtout le départ  des cadres à l’image de Benkhemassa, Meziane et bien d’autres joueurs qui, tels que  le milieu de terrain Benguit qui vient de signer pour l’Espérance de Tunis, avaient réussi à s’imposer. Dziri sait pertinemment qu’il faudra du temps pour améliorer la cohésion de ses joueurs. C’est la raison pour laquelle il veut s’attaquer dès maintenant aux différents aspects tactiques afin de gagner du temps avant l’entame de la compétition.
Le coach sera fixé sur le niveau de beaucoup de joueurs
Ce premier test amical reste très important aux yeux du coach Dziri. Certes, cela fait plusieurs jours que le nouvel entraîneur de l’USMA travail avec son groupe mais rien ne remplace la compétition. Dziri sait que ce premier match amical face à la formation de l’OM sera révélateur. Il lui permettra d’abord d’être fixé sur le niveau de l’ensemble des joueurs mais il lui donnera surtout une  idée sur l’ossature de l’équipe pour la nouvelle saison.
Le onze de départ sera sans doute dégagé
Dans un premier temps, le coach débutera le match de cette rencontre avec une première équipe en tête avant de faire tourner son effectif. Mais il est clair qu’à l’issue des 90 minutes de cette rencontre, Dziri aura une bien meilleure idée sur le onze, voire l’ossature de son équipe. Il n’est pas à écarter à ce que le coach réduise la liste des joueurs après le match d’aujourd’hui. On s’attend à ce que certains soient remerciés dans les prochains jours et ne feront sans doute pas partie de l’effectif.
Les nouvelles recrues sous les feux des projecteurs
Le match face à l’OM sera aussi l’occasion pour les nouvelles recrues de s’illustrer et de prouver de quoi elles sont capables. Si nous avons une idée sur les cadres qui viennent de remporter le championnat, les nouvelles recrues ont pour leur part tout à prouver au coach et aux supporters. Même si certains ont brillé avec leur club la saison dernière, changer de club cet été sera l’occasion pour eux de briller de nouveau mais aussi de s’adapter rapidement au  groupe. Les nouvelles recrues seront donc sous les feux des projecteurs ce soir face à l’OM.
La direction temporise avant d’envoyer la liste à la CAF
Du côté de la direction du club, on temporise quelque peu avant d’envoyer la liste finale à la Confédération africaine de football. Les dirigeants ont envoyé uniquement la liste comportant les noms des joueurs de la saison dernière. On attend d’avoir le feu vert de Dziri Bilel avant de compléter la liste en question dans les prochains jours. Beaucoup pensent que le coach sera de nouveau fixé sur le  nom de ses joueurs après ce premier test face à l’OM.
 

Ibara saisit la FIFA au sujet de ses salaires

En plus du problème des comptes gelés, la formation des Rouge   et Noir  est frappée par un nouveau scandale, celui de l’attaquant, Prince Ibara. Pour cause, le joueur,  qui n’a pas repris le travail avec le groupe vient de faire savoir par le biais de son avocat qu’il a saisi  officiellement la FIFA afin de récupérer l’ensemble de ses mensualités impayées. Ibara, à l’image de plusieurs joueurs de l’USMA, n’a pas été payé depuis des mois, ce qui l’a poussé  a saisir la plus haute instance du football mondial. Et comme le prévoit la réglementation, c’est l’USMA qui sera sanctionnée en cas de non-respect du contrat signé avec le joueur. Ibara n’a donc pas attendu longtemps pour se manifester surtout après avoir reçu la première mise en demeure du club.
La CRL lui a donné gain de cause
Pour ce qui est de la CRL, la réglementation est claire. Ibara a obtenu gain de cause. Nous avons appris que la CRL a sollicité l’USMA à deux reprises par écrit afin de l’inviter à se prononcer sur le dossier. Sauf que le club n’a pas jugé utile de se défendre du moment que les choses sont très claires. Ibara n’a pas été payé et les dirigeants du club le savent très bien. Ils n’ont d’ailleurs pas d’argent pour régulariser leur attaquant. Du coup, le joueur a décidé ne plus remettre les pieds au club mais compte récupérer l’intégralité de son argent.
Il est libre de tout engagement
L’autre information qui nous est parvenue est que Prince Ibara est libre de tout engagement. La CRL accorde les libérations dans le cas où le joueur apporte une preuve qu’il n’a pas touché son argent durant une période de 3 mois. Chose que Prince Ibara a fait depuis quelques semaines ce qui lui permet de signer pour le club de son choix. Le reste de la procédure s’effectuera au niveau du TAS de Lausanne car l’avocat du joueur a fait savoir que le dossier a été déposé au niveau de la FIFA.
L’avocat de l’USMA n’a pas répondu à l’appel de la Ligue
Le fait surprenant est que l’avocat de l’USMLA ne s’est à aucun moment manifesté pour le dossier de Prince Ibara. Le club aurait pu demander un ultimatum le temps de trouver un arrangement à l’amiable. Le fait de ne pas répondre à l’appel de la Ligue va certainement compliquer la situation. Beaucoup pensent que les dirigeants usmistes auraient pu justifier ce retard par la question des comptes gelés ce qui leur aurait certainement permis de gagner du temps ce qui  n’a pas été fait malheureusement.
Des sanctions attendues
Au point où vont les choses, on se dirige vers une affaire Amada bis. Pour rappel, le Malgache avait entrepris les mêmes démarches pour récupérer son argent de l’Entente de Sétif surtout qu’il s’agit d’un joueur étranger. La FIFA ne va certainement pas gérer à la légère ce dossier surtout lorsqu’on sait que Prince Ibara a signé un contrat professionnel avec l’USMA et il est donc protégé par les lois. L’USMA n’est visiblement pas loin d’une sanction.
 

Les comptes gelés depuis quelques jours…
Course contre la montre pour trouver une issue à la crise

Depuis que les comptes du club ont été gelés, les dirigeants de l’USMA ne savent plus quelle étape entreprendre dans le but de sauver le club de la crise. D’une part, les joueurs sont en pleine préparation et de l’autre, la compétition débutera dans quelques semaines. Il est clair que cette situation n’arrange pas les affaires de l’USMA qui doit impérativement procéder au payement des salaires des joueurs en particulier les cadres qui n’ont pas touché leur argent depuis la saison dernière. Cette situation risque de plonger l’USMA dans une crise sans précédent. Des sources nous ont confié que les dirigeants du club font des pieds et des mains dans le but de trouver une solution rapide au problème. Les responsables sont livrés à une véritable course contre la montre dans le but de trouver une issue.
Tout sera plus clair d’ici à la fin de la semaine
Aux dernières nouvelles, c’est en fin de semaine que les dirigeants du club auront une meilleure idée sur la situation financière du club. On croit savoir que les membres du conseil d’administration ont entrepris les premières mesures dans le but de trouver une solution afin que les comptes soient de nouveau opérationnels. Cela prendra bien évidemment quelques heures avant que cela   soit possible. En tout  cas, tout sera plus clair avant jeudi.
La direction a envoyé la liste des joueurs de la saison dernière
Il est important de rappeler que le plus gros souci auquel est confronté la direction des Rouge et Noir est celui de la qualification des joueurs au niveau africain. La Confédération africaine de football a fait savoir que chaque club engagé en compétition africaine devra impérativement déposer la liste des joueurs engagés ce mois-ci. Or, les dirigeants n’ont pas pu qualifier les nouveaux. C’est pour cette raison qu’on a envoyé uniquement la liste de ceux de la saison dernière en attendant le reste.
Dernier délai le 20 juillet  
Pour rappel, la liste finale sera déposée avant le 20 juillet. Au-delà de cette date, le club devra payer une amende financière pour chaque joueur qualifié. Cette durée de trêve s’étalera du 21 au 31 juillet prochain. Par la suite, plus aucune licence ne sera acceptée par la CAF. Du coup, les dirigeants de l’USMA ont jusqu’au 31 juillet pour déposer la liste finale.
 

 

 


Lire la suite sur Le Buteur.



Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites