Dialogue national inclusif

Les noms du panel divulgués



La Chaîne III de la radio nationale a donné ce mercredi matin et en exclusivité le nom des treize « 13 » personnalités du panel devant conduire le dialogue national inclusif auquel le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, a appelé avec insistance lors de son dernier discours à la Nation. Parmi les personnalités nationales citées par le média public, en attendant la confirmation officielle, on retrouve deux anciens chefs de gouvernement, Mouloud Hamrouche et Mokdad Sifi, l'ex-président de l'Assemblée nationale Karim Younes, l'ex-ministre des AE, Taleb El Ibrahimi, l'icône de la révolution Djamila Bouhired, l'avocat et militant des droits de l'Homme, Mustpaha Bouchachi, la constitutionnaliste Fatiha Bennabou, le syndicaliste Lyes Merabet, SG du syndicat des praticiens de la santé publique, l'économiste Smaïl Lalmas, le sociologue Nacer Djabi, Mme Naffisa Lahréche, Islam Benattia (représentant du hirak) et Aïcha Zinaï. Du beau monde et un panel trié sur le volet. Ces personnalités auront la lourde responsabilité de conduire et de gérer en toute liberté et transparence cette étape décisive pour le pays.

Selon des sources proches du dossier, cette liste sera validée incessamment par le chef de l'Etat qui donnera pour l'occasion le coup d'envoi du dialogue national. La première réunion de ces personnalités, qui se tiendra au début de la semaine prochaine pour procéder à l'élection d'un porte-parole du groupe, sera consacrée à la répartition des tâches. Les invitations aux partis politiques, organisations nationales et représentants de la société civile pour participer au dialogue seront ensuite lancées après que l'Etat aura satisfait aux préalables, dont la libération des prisonniers politiques et ceux arrêtés dans le cadre du mouvement populaire, l'ouverture des médias lourds à l'opposition et la cessation des poursuites contre les activistes.

Depuis mardi, le dispositif policier mis en place depuis des mois a été sensiblement allégé aux environs de la capitale. Les colonnes de camions de la DGSN stationnées aux abords des quartiers sensibles ont totalement disparu. La présence de Mouloud Hamrouche, l'initiateur des premières réformes politiques et économiques au début des années 90 donnera-t-elle plus de crédibilité à ce dialogue national ? En tout cas, il s'agit-là d'un signe qui ne trompe pas. Les concepteurs de cette liste ont opéré un dosage qui ne lèsera aucun courant politique. L'ex-président de l'APN, Karim Younes, qui va faire partie du panel des personnalités nationales, a révélé via sa page Facebook que des échos des milieux politiques « laissent penser que la présidence de l'Etat semble avoir entendu le message de la volonté du peuple ». Karim Younes qui évoque par ailleurs des « préalables intangibles qui sont avancés sans quoi rien ne pourra se faire ». Il a tenu à dire qu'il a « maintes fois rappelé à tous ceux qui m'ont approché pour m'entretenir de l'initiation d'un processus souverain de médiation, que le cadre du dialogue recherché entre les enfants de la patrie, doit, impérativement, s'inscrire dans l'esprit des revendications légitimes des millions d'Algériennes et d'Algériens qui sont sortis dans la rue pour exprimer leur colère et leur désir de changement, sans

quoi tout est voué à l'échec ». Et d'ajouter : « L'approche de ces hommes et femmes de cœur consiste à donner un sens aux revendications, plusieurs fois réitérées par les manifestants à travers la révolution pacifique, déclenchée par la population algérienne en février 2019, galvanisée par les jeunes dans les stades par leurs prises de conscience d'où est sorti l'hymne de cette révolution « El Casa d'El Mouradia », tout autant que la jeunesse estudiantine ». Karim Younes précise en outre que ces personnalités n'ont aucunement la prétention de représenter le hirak.

Selon Karim Younes, la mission de ce panel de personnalités est « d'essayer de matérialiser ces revendications en les défendant auprès des autorités, auxquelles incombe la responsabilité de donner suite ».


Lire la suite sur Le jeune indépendant.



Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites