JSK - Al Merreikh (demain à 21h)

Yemma Gouraya tend ses bras aux Canaris



...

Concentration maximale la veille de la rencontre

La traversée du désert en compétition africaine aura duré neuf ans. Oui, la JSK est restée neuf années sans la moindre participation à une compétition continentale. La dernière en date remonte exactement à la saison 2010/2011 lors de laquelle les Jaune et Vert ont réussi la prouesse d’atteindre le dernier carré. Depuis, c’est des saisons carrément à blanc qu’a traversées le club le plus titré du pays. Enfin, les Lions du Djurdjura et à la faveur de leur excellent parcours l’exercice précédent renouent avec la plus prestigieuse compétition du continent qu’est la LDC. « On va jouer cette compétition avec l’objectif d’aller le plus loin possible, mais pour la gagner, il va falloir encore attendre deux à trois ans » a dit le porte-parole officiel du club, Miloud Iboud. L’entame de la compétition sera donnée demain soir à Bejaia au stade de l’Unité maghrébine. Celui-ci est fin prêt pour abriter la rencontre et accueillir des milliers de fans lesquels rêvent de voir leur équipe se distinguer parmi les ténors du football africain. La ville de Bejaia, et en cette période estivale, vit depuis plusieurs jours au rythme de cette confrontation qui opposera la JSK au représentant soudanais d’Al Merreikh pour le compte du match aller. La JSK va devoir aussi bien négocier cette première manche pour garder intactes ses chances de qualification au tour suivant qui précède la phase de poules.

La délégation est arrivée à 13h 30
Deux semaines depuis leur retour d’Evian, les Canaris ont travaillé très dur. La charge de travail a été maintenue jusqu’à il y a deux jours où le staff technique a mis l’accent sur le paramètre tactique et pour arrêter son dispositif, celui qu’il considère approprié pour gagner ce match et mettre un pied au tour suivant. La formation kabyle qui a effectué un dernier galop d’entraînement, mardi à 19h, a quitté Tizi en début de matinée, hier, en direction de Bejaia. La délégation est arrivée à 13h30 et a été accueillie chaleureusement par les supporters, nombreux à les attendre devant l’hôtel.

Les joueurs accueillis avec des fleurs
C’est dans une ambiance festive qu’est arrivée la JSK à Bejaia en début d’après-midi d’hier. Une foule nombreuse attendait devant l’hôtel. Les joueurs kabyles bien concentrés sur leur match de demain, ont été accueillis avec des fleurs. Cette présence en force des supporters les a énormément soulagés, eux qui s’attendent à jouer leur premier match devant un stade archicomble.

Mise au vert de 48h à l’hôtel Cristal
La direction n’a rien laissé au hasard en matière de préparation du match. Toutes les dispositions sont prises pour mettre les hommes de Velud dans les meilleures conditions afin qu’ils puissent se concentrer. La mise au vert de l’équipe a lieu à l’hôtel le Cristal qui offre tout ce dont ont besoin les joueurs avant leur importante sortie africaine.

La séance d’hier soir au stade de l’UMA
La JSK a effectué, hier soir, sa séance d’entraînement au stade principal de l’Unité maghrébine de Bejaia. L’occasion a été donnée pour le staff technique de revoir quelques détails techniques importants concernant son système de jeu. Velud a bien analysé le jeu de son adversaire et préparé un plan à même de gagner par un score qui permettra aux Canaris de bien gérer la manche retour à Khartoum dans deux semaines.

Concentration maximale la veille de la rencontre
Les Canaris qui sortent d’une préparation estivale intense vont devoir entamer leur épreuve en LDC par un match très solide face à Al Merreikh. Il nécessitera la mobilisation permanente du groupe durant les 90 minutes pour parvenir à faire un bon résultat pour bien aborder la manche retour. Le staff technique ne se plaint de rien. Velud, plus précisément, reste persuadé que ses hommes sont capables de démarrer en force et afficher leur ambition d’aller loin dans cette compétition. Chez les joueurs, la concentration est maximale, on ne pense qu’à la victoire.
 

 


Lire la suite sur Le Buteur.