Exclusif. Abus de fonctions, faux et usage de faux, détournements de fonds

7 plaintes contre la direction générale de la plus importante banque algérienne à Paris



Comme il a été affirmé dans une précédente publication d’Algérie Part, nous avons obtenu des documents exclusifs démontrant que la Banque Intercontinentale Arabe (BIA), une banque détenue à parité par 2 banques d’Etat, l’une algérienne : la Banque Extérieure d’Algérie, l’autre libyenne : la Libyan Foreign Bank, mais gérée essentiellement par des dirigeants algériens, fait partie d’un scandale sans précédent en France.  Nos documents indiquent les services de sécurité français et les autorités financières françaises sont en train d’enquêter sur des pratiques occultes de détournements de fonds et d’abus de biens sociaux dont est impliqué le banquier algérien Mohamed Younsi, un influent manager proche d’Ahmed Ouyahia et de nombreux réseaux politiques militaires et civils du régime algérien.

Tout a commencé selon nos investigations lorsque pas moins de 7 plaintes ont été déposées contre Mohamed Younsi et la direction générale de la BIA. Ces plaintes ont été déposées au pénal, les auditions judiciaires sont toujours en cours de finalisation, à l’encontre de M. YOUNSI dont 2 plaintes pour faux et usage de faux, 5 plaintes pour harcèlement et discrimination dont 2 ont été complétées par des réquisitions auprès de la médecine judiciaire. Nous avons obtenu les copies de toutes ces plaintes qui datent de juillet 2019, date à laquelle l’atmosphère électrique au sein de la BIA éclate au grand jour à cause de la vive contestation de certains employés contre les pratiques occultes et malhonnêtes de leur direction générale.

Nous avons obtenu également au cours de nos investigations toutes les différentes correspondances de l’Inspection du Travail française ainsi que les courriers du syndicat de la BIA. Nous avons découvert également que ce grave scandale est parvenu jusqu’aux bureaux  des patrons de la BEA et ministère des Finances algériens. Les autorités algériennes étaient donc au courant des tenants et aboutissants de scandale depuis au moins 2018.  Des courriers explicatifs et résumant la situation catastrophique de la BIA et les pratiques occultes qui la minent comme par exemple l’octroi des crédits à des personnalités politiques algériennes dans des conditions troublantes, ont été émis à l’attention du PDG de la BEA, principal actionnaire de la BIA, Brahim SEMID. Ces documents, en notre possession, reprennent parfaitement le contexte global de la situation tant du point de vue social qu’économique mais également l’abus de biens sociaux, les erreurs de gestion et surtout l’absence de stratégie de la part de la direction générale de la BIA. Il s’agit d’une véritable alerte réalisée par les salariés adossée à la demande d’intervention auprès de la maison mère pour la sauvegarde de la banque, préserver son image mais aussi les emplois, les clients, les capitaux des actionnaires. Ces documents indiquent  que l’actuelle gestion de la BIA, l’un des établissements financiers les plus stratégiques de l’Algérie, a pour seul objectif de préserver ses (propres) intérêts qui sont diamétralement opposés à ceux des États actionnaires, des clients et des collaborateurs de la banque. En vérité, tous les collaborateurs gênants sont liquidés ou écartés par la direction générale de la BIA qui veut étouffer secrètement ses scandales de mauvaise gestion. De plus, nous avons constaté que tous les licenciements survenus au cours des 12 derniers mois (8 personnes soit 20% de l’effectif) l’ont été pour « fautes graves » afin de ne pas verser des indemnités décentes aux salariés. Ce scandale nous prouve enfin que l’image véhiculée par Mohamed YOUNSI et la direction générale de la BIA sur l’Algérie est tout simplement choquante et indigne du mandat qui lui a été confié. Algérie Part poursuit ses investigations et publiera prochainement de nouvelles révélations sur ce dossier.


Lire la suite sur Algérie Part.



Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites