UN BUTIN DE 585 MILLIARDS DE CTS PORTE DISPARU

Où est l’argent de la campagne de Bouteflika ?



On assiste ces jours-ci à une véritable chasse au trésor ! Les fonds collectés pour la caisse de campagne de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika, qui s’apprêtait en avril dernier à briguer un 5ème mandat, demeurent introuvables. Il s’agit d’un pactole de 585 milliards de centimes. La justice s’intéresse de près à plusieurs personnalités politiques qui s’étaient engagées à collecter de l’argent et à doter la direction de campagne de moyens logistiques. Le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed (Alger) avait officiellement ouvert une information judiciaire pour faire toute la lumière sur les fonds collectés pour financer la campagne électorale de l’ex-président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui avait annoncé sa candidature le 10 février dernier pour briguer un cinquième mandat lors de l’élection présidentielle annulée du 18 avril. Les nouvelles têtes, actuellement au pouvoir en Algérie, se posent une question lancinante: mais où donc ont pu passer les 5,85 milliards de dinars, soit 585 milliards de centimes, qui devaient servir au financement de la campagne pour un 5e mandat de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika? Selon le Soir d’Algérie, cette importante somme, collectée entre janvier et avril dernier, et transférée sur un compte bancaire, s’est littéralement volatilisée, quelques jours avant la démission de l’ancien président Bouteflika. Des opérateurs économiques, dont plusieurs oligarques, des concessionnaires automobiles et des industriels, qui avaient misé sur la candidature de Bouteflika et avaient sponsorisé la campagne à coups de dizaines de milliards de centimes, sont cités dans ce dossier. À titre d’exemple, indiquent des sources, chaque concessionnaire avait versé des sommes avoisinant les 15 et 20 milliards de centimes, en plus d’un quota de véhicules flambant neufs pour les besoins des déplacements. D’autres membres de la défunte direction de campagne de Bouteflika sont évoqués dans le même dossier, à commencer par les trésoriers et les comptables chargés de contrôler les dépenses et la traçabilité de ces sommes astronomiques collectées en un temps record. La justice s’intéresse de près à plusieurs personnalités politiques qui s’étaient engagées à collecter de l’argent et à doter la direction de campagne de la logistique, dont les véhicules, les moyens d’impression et de sérigraphie, les déplacements, la nourriture, la location des salles pour les meetings populaires et l’hébergement. À commencer par l’ex-Premier ministre, Abdelmalek Sellal, ex-directeur de campagne de Bouteflika, avec l’ex-président du Forum des chefs d’entreprise (FCE), Ali Haddad, et son successeur, Abdelkader Zaâlane, ex-ministre des Transports et des Travaux publics. Ce dernier ne sait même pas le montant total des fonds collectés ! D’autres noms, dont des personnes actuellement en fuite sont concernés. Le Soir d’Algérie a cité un industriel de l’agroalimentaire qui est présenté comme l’homme redoutant le plus d’affronter les juges dans ce volet. Frappé d’ISTN (interdiction de sortie du territoire national), ce dernier a, dit-on, quitté précipitamment l’Algérie en sentant le vent tourner. Il est considéré comme étant l’un des plus importants pourvoyeurs en fonds pour une campagne sur laquelle il misait gros. A lui seul, selon la source, il a alimenté la caisse de campagne à hauteur de 20 milliards, alors que les autres s’étaient arrêtés à quinze milliards. L’argent a-t-il été transféré à l’étranger ? Mis dans un lieu supposé être sûr et non encore découvert ? Les éléments du dossier sur le sujet figurent, pour l’heure, dans l’enquête qu’a officiellement ouverte le tribunal d’Alger sur le financement occulte de la campagne pour le cinquième mandat. Les hommes d’affaires cités ne sont pas les seuls concernés.


Lire la suite sur Réflexion.



Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites