Cevital ne parle plus de son patron Rebrab !



...

Ce silence autour de l’incarcération du patron de Cevital contraste parfaitement avec le bruit fait autour des oligarques du clan Bouteflika, à l’instar de Ali Haddad, Mahieddine Tahkout et les frères Kouninef. Même le comité de soutien aux travailleurs de Cevital, né à la suite des blocages que l’entreprise subit depuis quelques années, ne donne plus signe de vie. Pourtant, c’est ce comité qui a organisé la manifestation du 4 mai à Béjaïa, en Kabylie. Ce collectif dirigé par un jeune cadre de l’entreprise, Mourad Bouzidi, n’intervient plus ni dans les médias ni sur les réseaux sociaux. Pourtant, à l’époque, même la JSK a appelé à une marche de soutien à Rebrab. La seule fois où l’entreprise a réagi, c’est quand elle a répondu à un article du quotidien arabophone El Khabar, qui a mis Issad Rebrab et Cevital parmi les oligarques et les « entreprises oligarchiques ». L’article a même présenté Issad Rebrab comme faisant partie de la « ploutocratie » de l’ère Bouteflika. C’était en août et c’était une occasion pour Cevital de rappeler que l’entreprise et son PDG étaient les grandes victimes de l’ère Bouteflika.


Lire la suite sur Réflexion.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites