festival international de la musique symphonique

Qoum Tara en apothéose par l'Orchestre de Chine



...

L'immense salle de l'Opéra Boualem-Bessaih était occupée jusqu'au dernier fauteuil ce jeudi 17 octobre en soirée, fin de la 11° édition du Festival culturel international de musique symphonique. Deux prestigieuses formations de musique universelle de pays amis, ont été à l'affiche, l'Orchestre d'Ukraine et celui de Chine.

C'est l'Ukraine qui fut programmée en premier. Ce pays est un fidèle participant du Festival international de musique symphonique d'Alger. Ses nombreux musiciens et son maestro donnent le meilleur d'eux-mêmes à chaque édition pour honorer leur passage à Alger avec, toujours, un répertoire renouvelé, riche et dense. Ils font le bonheur des amateurs de la belle musique, les ovationnant longuement et chaleureusement. Ce concert de l'Orchestre de la Radio nationale d'Ukraine figure toujours parmi les moments forts du Festival. C'est pourquoi il est programmé dans la dernière soirée, qui se détache en sa situation bien marquante du calendrier du Festival.

Un autre moment fort de ce baisser de rideau de la onzième édition se distingue dans la deuxième partie de la soirée, se situant dans la deuxième partie, animée magistralement par le grand orchestre de Chine. Cet ensemble prestigieux s'est présenté sur scène avec un nombre impressionnant de musiciens, pratiquant tous les instruments de musique symphonique. Cette très forte participation est à la mesure de la haute considération que la Chine porte à l'Algérie et à son peuple. Elle témoigne aussi de l'immensité de ce pays de presque deux milliards d'habitants et de sa louable capacité de les nourrir tous avec ses propres moyens de production agricole. La Chine, d'autre part, a acquis ces dernières décennies une dimensité fulgurante dans l'arène internationale. Sur le plan de l'économie , elle est la deuxième puissance mondiale. Cette ascension miraculeuse a commencé à la fin du régime socialiste et a pris

son départ quand le Président de l'époque s'est adressé à ses concitoyens en leur disant ‘' et maintenant enrichissez vous ! ‘'.

L'Orchestre de Chine est donc venu en force à ce Festival. Il a justifié de son grand talent en présentant un programme très diversifié avec des pièces de musique universelle et des titres puisés dans le patrimoine de la Chine ancestrale. Il a particulièrement brillé en interprétant, dans un style de pure création et d'arrangements chinois, un joyau de notre patrimoine musical, Qoum Tara, avec ces subtils et fins arrangements, doublés par des instruments ancestraux chinois. Jamais Qoum Tara n'a été aussi superbe et aussi près de notre cœur, soulevant une intense émotion jusqu'à faire verser des larmes aux plus sensibles. L' écoute chez le public de Qoum Tara sous cette version féérique a soulevé un enthousiasme extraordinaire. Cette euphorie rappelle celle qui a eu lieu au lendemain de l'Indépendance, où la Chine est venue célébrer avec nous cette fête de notre souveraineté retrouvée en la présence d'un orchestre qui a interprété Qoum Tara dans cette même version.

Ainsi, la Chine a clôturé en beauté ce Festival qui a animé majestueusement pendant six jours la vie cultruelle algéroise. Le mot de la fin a été dit par Abdelkader Bouazzara, le Commissaire de ce grand événement de l'année. Il a vivement remercié le public pour l'avoir tout de suite adopté en masse et lui être resté toujours fidèle. M. Bouazzara s'est félicité du fait que cette édition a été l'occasion de voir émerger toute une vague de jeunes talents dans la musique académique

Cette 11° édition s'est déroulée magnifiquement dans le respect du calendrier établi, concordant à la lettre avec le programme conçu à l'avance du Festival et inscrit dans la catalogue publié à cette fin. Le personnel de l'Opéra d'Alger Boualem-Bessaih a largement contribué à la réussite de ce Festival avec sa compétence de l'organisation de spectacles et de concerts. Citons, entre autres, le dynamique et infatigable régisseur Djallal, un des membres de cette équipe.


Lire la suite sur Le jeune indépendant.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites