Concours de la chanson patriotique de la wilaya de Blida

Un casting, et des opportunités pour les jeunes



...

Le concours de la chanson patriotique «Meilleure voix, meilleure performance», lancé samedi dernier à Blida, «est une opportunité» offerte aux jeunes amateurs du domaine en vue de faire montre de leurs talents et aptitudes, ont estimé nombre de candidats ayant pris part à cet événement artistique.

La manifestation, abritée par la maison de l’artiste de Blida, a attiré un grand nombre de jeunes amateurs aspirant à se faire un nom au sein de la scène artistique nationale, en s’attirant les faveurs de l’un des membres du jury, à l’instar de Sami Zeriab, spécialiste du genre haouzi et andalou, ou de son président, Youcef Soltani, un spécialiste connu de l’Inchad et de la chanson patriotique.

Riadh, un jeune candidat d’Alger (17 ans) rencontré, sur place par l’APS, n’a pas caché son enthousiasme à l’égard de cette «belle opportunité offerte aux jeunes comme moi», a-t-il dit, tout en se disant quelque peu «stressé», car «c’est la première fois que je chante devant un jury», a-t-il confié, confus.

Quant à l’étudiant Ramzi (Blida), il s’est montré bien plus confiant que son concurrent, en se félicitant de l’organisation de ce concours, dont il ambitionne d’être «le lauréat au double plan de la meilleure voix et de la meilleure performance», a-t-il déclaré sûr de lui. «Plus de 70 candidats, âgés de 16 à 35 ans, se sont présentés à ce concours», s’est félicité le président de l’association culturelle «Rihab», initiatrice de cet événement, Ahmed Slimane, soulignant qu’il ne «s’attendait guère à cette forte participation».

Pour sa part, Hakim, un amoureux de la culture et de l’art, a eu pourtant droit à des applaudissements d’une membre du jury, mais se dit déçu par le ‘‘verdict’’ final. «J’étais peut-être le plus âgé des participants. A 44 ans, je faisais l’exception. J’ai été éliminé peut-être à cause de l’âge même s’il n’y avait pas de conditions précises par rapport à une limite d’âge», témoigne-t-il. Selon les explications de M. Slimane, les candidats ont été appelés à interpréter deux chansons de leurs choix, en vue d’une qualification en demi finales, qui les habilitera à chanter en compagnie d’une troupe musicale, une chanson choisie par le jury. Trois lauréats seront sélectionnés à l’issue de ces demi-finales.

La manifestation organisée en collaboration avec les directions de la jeunesse et des sports et de la culture de la wilaya, est inscrite au titre des festivités de célébration du 1 Novembre 1954, englobant nombre d’activités, dont des journées nationales de poésie, qui seront abritée par le centre culturel «Mohamed Khedioui», les 30 et 31 du mois en cours, outre une opérette intitulée Voix de Novembre, qui sera interprétée par un groupe de jeunes amateurs, le 31 octobre à Boufarik.


Lire la suite sur El Watan.

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites