Reprise progressive des séances de chimiothérapie à l’EPH d’Amizour



...

Après un arrêt de deux semaines, le service d’oncologie de l’EPH d’Amizour reprend ses activités en matières de chimiothérapie aux dizaines de cancéreux restés en attente de leur traitement et ce, depuis l’apparition des premiers cas de l’épidémie de covid-19, hospitalisés et mis en isolement dans ce service d’oncologie réservé pour la circonstance. La reprise […]


Lire la suite sur La Dépêche de Kabylie.