APPARITION DE CAS DE PALUDISME

Ouverture d’une enquête à Ghardaïa



...

Une enquête épidémiologique et entomologique a été lancée dans la wilaya de Ghardaïa pour déterminer les réservoirs et les vecteurs de cas de paludisme décelés récemment dans la région, a-t-on appris mardi auprès des services de la wilaya. Une équipe locale, composée de médecins et techniciens de la santé formée au préalable sur les maladies dites tropicales, a entamé cette enquête pour déterminer l’origine et la chaîne de transmission de cette pathologie, suite à l’apparition récemment de cas de paludisme dans la wilaya, a révélé à l’APS le wali de Ghardaïa, Boualem Amrani. Au total, 17 cas de paludisme importés (16 à El-Menea et 1 à Ghardaïa) ont été dépistés auprès d’immigrés clandestins issus de pays subsahariens, dont 5 cas confirmés par le laboratoire de référence de l’Institut Pasteur Algérie (IPA) depuis l’apparition de cette pathologie infectieuse et parasitaire au début du mois en cours, a-t-il précisé. Et d’ajouter que toutes les dispositions ont été mises en œuvre pour une prise en charge thérapeutique des patients impaludés au niveau de l’hôpital "Mohamed Chaâbani" d’El-Menea et "Brahim Tirichine" de Ghardaïa et que l'état de santé de ces paludéens évolue favorablement.            


Lire la suite sur Réflexion.