Transport inter-wilaya à Béjaïa

Le calvaire des voyageurs de la Haute Soummam



...

Les voyageurs de la Haute vallée de la Soummam, à savoir ceux des communes de Tazmalt, Béni M’likèche, Aït R’zine, Ighil-Ali, Allaghan, Akbou et Ouzellaguen continuent de vivre un véritable calvaire. Ces derniers doivent se débrouiller pour se déplacer vers d’autres wilayas du pays faute de transport inter-wilayas. 

Ils ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver une solution à ce problème qui persiste depuis l’ouverture de la partie de l’autoroute de Béjaïa située entre Ahnif et Takarietz. Et pour cause, les transporteurs exploitants les lignes inter-wilayas (Béjaïa-Alger, Alger-Béjaïa, Alger-Jijel, etc.) ne traversent plus ces localités et ce depuis plus trois années.

La direction des transports de wilaya et les services concernés sont appelés à intervenir pour trouver une solution aux transporteurs qui ne respectent pas les lignes et refusent de passer par les villes en question pour prendre et déposer les voyageurs au lieu de les déposer au milieu de nulle part, sur l’autoroute même, comme le font nombre d’entre eux.

Certains malades qui devraient subir des examens médicaux à Alger et dans d’autres wilayas du pays doivent louer des taxis ou des taxis clandestins qu’on appelle communément dans la région « les fraudeurs » ; et ce, pour une somme de 7000 DA voire plus pour leur voyage, alors qu’ils peuvent faire le déplacement en aller et retour à moins de 1000 DA seulement.

D’autres personnes désirant rendre visite à leurs proches sont contraintes de subir la même chose. Des étudiants poursuivant leurs cursus universitaires à Alger et dans d’autres wilayas du pays sont également, confrontés au comportement irresponsable des transporteurs privés. Ils doivent faire de l’auto-stop pour voyager vers leurs destinations. Des voyageurs sont contraints de patienter de longues heures dans les arrêts de bus sans pouvoir faire le déplacement.

Des associations avaient entamé des démarches, l’an dernier, afin de saisir la direction des transports de la wilaya à ce sujet. Avec la mise en service du tronçon Takeritz-Timezrit sur 16 km le 30 juin (voire jusqu’à El-Kseur, ce qui est une excellente nouvelle pour les usagers qui pourraient parcourir 89 km sur cette autoroute), beaucoup de voyageurs craignent que ce problème persiste et les pénalise encore plus et pour longtemps si les services concernés ne venaient pas à prendre des mesures afin que cesse cette pénalisante situation. 

 

 


Lire la suite sur Le jeune indépendant.

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites