La CAF annonce

7 millions de dollars pour le vainqueur de la CAN



...

Même si elles demeurent sans commune mesure avec des tournois comme l’Euro, on ne parlera bien sûr pas de l’évènement des évènements, le Mondial, avec des seuils et des montants impressionnants, qui font rêver et pas seulement qu’en Afrique, ce bond significatif quant aux nouvelles dotations est un petit exploit en soit pour l’avenir d’une CAN toutefois médiatiquement porteuse.

Le prochain vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations CAN 2023 (décalée à 2024) prévue en Côte d’Ivoire du 13 janvier 11 février, empochera un chèque de 7 millions dollars, a annoncé la Confédération africaine de football (CAF) jeudi.

En effet, l’instance suprême du football africain a décidé une augmentation de 40% du prix du vainqueur de la CAN, Côte d’Ivoire 2023, par rapport à la précédente édition au Cameroun.

Le finaliste de la CAN 2023 percevra quant à lui 4 millions USD. Chaque demi-finaliste repartira avec 2,5 millions USD et chacun des quatre quarts de finalistes touchera 1,3 million USD.

Le président de la CAF, Dr Patrice Motsepe, a déclaré à cette occasion : « La CAF a fait des progrès significatifs au cours des deux dernières années en augmentant la dotation de la CAN et de toutes ses autres compétitions majeures. Nous avons augmenté le prix du vainqueur de la CAN à 7 millions USD, ce qui représente une augmentation de 40% par rapport à la CAN précédente. Je suis convaincu qu’une partie de ce montant contribuera au développement du football et profitera à toutes les parties prenantes du football, tout en aidant nos associations membres dans leur administration. »

Pour rappel, vingt-quatre pays scindés en six groupes de quatre, prendront part à la compétition, prévue dans cinq villes ivoiriennes. Les deux premiers de chaque poule ainsi que les quatre meilleurs troisièmes se qualifieront pour les 8es de finale du tournoi.

Les gains de la CAN 2023
Voici le détail des récompenses pour chaque étape du tournoi :
• Vainqueur : 7 000 000 USD (~6 370 000 euros)
• Finaliste : 4 000 000 USD (~3 640 000 euros)
• Demi-finalistes : 2 500 000 USD (~2 275 000 euros)
• Quarts de finalistes : 1 300 000 USD (~1 183 000 euros)
Montant total des gains/ 21, 2 millions de dollars (environ 19, 29 millions euros).

Les explications de Motsepe : Dans des propos repris par la presse en rapport avec cette décision historique, le président de la CAF, le président Patrice Motspe rappelle les retombées de telles dotations en termes d’incidence sur la pratique du football sur le continent ainsi que sur son caractère motivant à plus d’un titre .

« La CAF a fait des progrès significatifs au cours des deux dernières années en augmentant la dotation de la CAN et de toutes ses autres compétitions majeures. Nous avons augmenté le prix du vainqueur de la CAN à 7 000 000 USD, ce qui représente une augmentation de 40 % par rapport à la CAN précédente. Je suis convaincu qu’une partie de ce montant contribuera au développement du football et profitera à toutes les parties prenantes du football, tout en aidant nos associations membres dans leur administration. »

Les différentes élections prenant part au tournoi biennal du jeu à onze africain ne peuvent qu’apprécier au vu de son « impact positif » (dixit Motsepe, toujours).

Les gains des deux dernières éditions organisées respectivement en Egypte et au Cameroun :
2019 (Egypte) : vainqueur finale, l’Algérie qui est repartie avec un chèque conséquent de 3,96 millions d’euros
2022 (Cameroun) : le Sénégal, qui succédé à l’Algérie, a reçu pour sa part la coquette somme de 4,5 millions d’euros soit la bagatelle de 540 euros de plus dans l’escarcelle que les Verts.


Lire la suite sur Le jeune indépendant.

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites