Près de 47 000 nouveaux cas de cancer en 2023 en Algérie



...

Plus de 2 000 milliards de centimes ont été alloués pour l’acquisition de traitements innovants destinés aux malades atteints de cancer, au moment où l’Algérie enregistre près de 47 000 nouveaux cas pour 2023. C’est ce qu’a affirmé, ce samedi, le ministre de la Santé, Abdelhak Saïhi, à l’occasion de l’inauguration de la septième édition du Salon d’information sur le cancer.

Le ministre a affirmé que la part d’achat de médicaments anticancéreux représente 47 % du budget de la Pharmacie centrale des hôpitaux. Mettant en lumière l’importance de la lutte contre cette maladie, M. Saïhi a relevé qu’« entre 45 000 et 47 000 nouveaux cas de cancer ont été enregistrés l’année dernière ». Soulignant les efforts et les engagements du gouvernement pour lutter contre cette maladie, il a affirmé que l’Algérie dispose actuellement de 21 centres de traitement du cancer, en plus des centres de Djelfa et Chlef qui ouvriront prochainement.

Il a aussi assuré que 18 000 professionnels de la santé sont mobilisés pour accompagner les patients atteints de cancer, soulignant l’importance de l’accompagnement des patients tout au long de leur traitement.

A l’occasion de ce Salon, qui coïncide avec la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le cancer, le ministre a également appelé à la mobilisation de tous les secteurs concernés afin de contribuer à la sensibilisation de la population sur l’importance de la prévention contre les maladies cancéreuses. Soulignant la nécessité de s’appuyer sur un travail de proximité, en synergie avec de nombreux secteurs, le ministre a expliqué que le mode de vie, le manque d’exercice ainsi que l’obésité et les aliments nocifs comptent parmi les principales causes du cancer.

La 7e édition du Salon d’information sur le cancer est organisée par le ministère de la Santé, en coordination avec l’association El Amel-CPMC (Centre Pierre-et-Marie-Curie) au palais des Expositions, aux Pins maritimes à Alger.

Lors de la présentation de cet événement, la secrétaire générale de l’Association El-Amel, Hamida Kettab, a expliqué que l’un des objectifs de l’Association à l’occasion de cette édition est d’inculquer au grand public une culture sanitaire quant à l’importance de la prévention, et ce à travers une hygiène de vie saine.

Il s’agit également d’informer et d’orienter les citoyens sur le parcours des malades atteints de cancer, et ce depuis l’établissement du diagnostic, ensuite l’accompagnement durant les différentes phases de traitement jusqu’à la rémission du patient.

 Dépistages, analyses et radiologie au Salon

Il convient de noter que les visiteurs de cette 7e édition ont accès gratuitement à des dépistages, des analyses et des examens de radiologie diagnostique. A cette occasion, le grand public sera sensibilisé à l’importance du diagnostic précoce. Les opérations de dépistage se déroulent en présence de staffs médicaux, relevant des différents établissements hospitaliers spécialisés, ainsi que de psychologues.

Par ailleurs, des rencontres scientifiques sont au programme du Salon, dont une rencontre-débat dédiée à la définition des caractéristiques épidémiologiques du cancer en Algérie, ainsi que les facteurs de risque, basés sur les résultats du Réseau national des registres de cancer pour l’année 2020, publiés en 2023.

Selon les études du ministère de la Santé concernant la prévalence du cancer en Algérie, les hommes sont fréquemment atteints au niveau des poumons, du côlon, du rectum, de la prostate, de la vessie et de l’estomac. Chez les femmes, le cancer du sein est le plus fréquent, suivi de celui du côlon et du rectum, de la thyroïde et du col de l’utérus.

L’accent sera ainsi mis sur la nécessité d’informer et de sensibiliser la population aux différents types de cancer et de souligner le rôle de la prévention et de la préservation de la santé, notamment en luttant contre les facteurs de risque. 

Pour rappel, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, au mois de novembre passé, avait annoncé la mise en place d’une initiative nationale de lutte contre le cancer. Cette initiative consiste en une série d’objectifs et de programmes principalement consacrés à la prévention, au dépistage précoce et à la lutte contre les facteurs de risque.

Le président Tebboune avait décidé, dans ce cadre, de verser 70 milliards de dinars au Fonds national de lutte contre le cancer. Et dès l’année en cours, le Fonds bénéficiera de 30 milliards de dinars dans le cadre de la consolidation annuelle de ses ressources, en plus des autres affectations au titre du budget de l’Etat. Le président de la République s’était également engagé à une meilleure répartition des centres de lutte contre le cancer au niveau national.

 

 


Lire la suite sur Le jeune indépendant.

Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Publier une annonce gratuite

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites