Elle annonce une campagne de recrutement.. La gendarmerie s’ouvre aux jeunes



...

Le nombre de places pour cette année est presque comparable à celui de l’année 2018, où 6200 jeunes diplômés ont été recrutés et formés dans des écoles supérieures de la Gendarmerie nationale, pour devenir des futurs sous-officiers et officiers gendarmes…

Le Commandement de la Gendarmerie Nationale a annoncé hier, l’ouverture des recrutements dans plusieurs grades et spécialités, en faveur des jeunes. Pour cette année, le nombre de personnes recrutées sera plus important que celui de 2018, a précisé hier le représentant de la direction des Ecoles de la Gendarmerie nationale, le Colonel Tayeb Amoura, lors d’un point de presse organisé en marge d’une visite guidée à l’école supérieure de la Gendarmerie Nationale à Zeralda. Lors de son intervention, l’orateur a appelé les jeunes possédant un titre de baccalauréat, Master ou Licence, ou même les jeunes personnes ayant le niveau secondaire, qui veulent servir leur pays, à s’engager au sein des rangs de la GN. «Je lance un appel à tous les jeunes algériens et algériennes à rallier les rangs de la Gendarmerie nationale, à travers la nouvelle opération de recrutement de milliers de diplômés et ceux du niveau secondaire.
Le nombre de places pour cette année est presque comparable à celui de l’année 2018, où 6200 jeunes diplômés ont été recrutés et formés dans des écoles supérieures de la Gendarmerie nationale, pour devenir des futurs sous-officiers et officiers gendarmes», a-t-il déclaré. Le recrutement se fait au niveau de l’ensemble des brigades de la GN du pays. A ce propos, le Commandement de la Gendarmerie nationale a élaboré un guide fixant les conditions de participation aux concours de recrutement des officiers de rang contractuels, et des officiers de rang actifs. Le guide, qui se trouve au niveau de l’ensemble des brigades de la Gendarmerie, détaille les documents exigés pour la participation aux concours de sélection, ainsi que les conditions générales que doivent remplir les candidats souhaitant rejoindre les rangs de la GN.
En outre, lors de son intervention, l’orateur a présenté le développement rapide de la formation au sein de la Gendarmerie nationale, tout en mettant en valeur les principales étapes de cette évolution. A cet effet, plus de 120 cursus de formation, de diverses spécialités, sont assurées pour l’ensemble des personnels de la Gendarmerie nationale, et le reste auprès de ses partenaires parmi lesquels l’Université d’Alger 1, celle de Blida (Saâd Dahleb), l’USTHB de Bab Ezzouar et l’école supérieure de la Magistrature.
Une formation de qualité
Pour sa part, le Commandant de l’Ecole supérieure de la Gendarmerie nationale, le colonel Bedjaoui El Houas, a entamé son allocution en exposant un bref historique de l’Ecole supérieure de Zéralda, et ce devant des cadres de la Direction des Ecoles du Commandement de la GN. Il a énuméré les différentes formations auxquelles les jeunes stagiaires de l’Ecole supérieure de la Gendarmerie nationale de Zéralda sont formés. Sur ce plan, le Colonel Bedjaoui s’est montré intransigeant quant à la nécessité de faire valoir la formation suivant les nouvelles et dernières technologies. Car, une fois les nouveaux diplômés de l’Ecole supérieure de Zéralda sont formés, ils seront obligés d’appliquer tout leur savoir sur le terrain, et ce par l’accomplissement de différentes missions, explique le Colonel El Houas. «Ce n’est guère une tâche facile.
Les futurs officiers gendarmes formés par l’Ecole supérieure de la gendarmerie nationale de Zéralda seront confrontés à des missions rudes et difficiles dans le cadre de la lutte contre la criminalité en tous ses genres», a-t-il dit. Et d’ajouter : «C’est dans cette vision que l’Ecole de la gendarmerie de Zéralda a songé à mettre en place tous les moyens nécessaires pour mieux former ses officiers-gendarmes». Le commandant de l’Ecole a fait savoir dans ce sens, que les officiers gendarmes suivent un cycle de formation de deux années dans les différents domaines. Il s’agit de la lutte contre la criminalité et de la maîtrise des outils de technologies, qui permettent une meilleure opérabilité en matière d’interventions sécuritaires.
A cet effet, il a souligné l’attachement de son établissement à l’intégration des nouvelles technologies dans tout son processus de formation, ainsi qu’à la promotion des hautes valeurs morales et de droiture dans ses rangs, tout en inculquant aux gendarmes la rigueur qui les rendra aptes à accomplir leur mission, et à être au diapason des mutations profondes que connaît la société. Par ailleurs, dans le cadre de la redynamisation et la revalorisation de l’information et de la communication au profit des médias nationaux, le commandement de la gendarmerie nationale a organisé hier, une visite guidée à l’Ecole supérieure de la Gendarmerie nationale de Zéralda.
Radia Choubane


Lire la suite sur Le Temps.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites