Bouira

La campagne oléicole bat son plein



...

La production prévisionnelle de cette saison est de 7,7 millions de litres d’huile d’olive, selon les services agricoles de la wilaya.

Malgré le poids des années, Nna Fatima continue d’assister et d’accompagner ses enfants à la cueillette des olives, dont la campagne a débuté en ce mois de décembre dans la région d’Ath Laâziz et à travers les autres localités de la wilaya
de Bouira.

Les vergers ont repris leurs couleurs dans une ambiance fraternelle et conviviale où cette «sacro-sainte» solidarité continue de prévaloir bien que les temps aient changé.

«Nos oliviers sont presque abandonnés et nous avons constaté que personne ne veut s’en occuper, alors que c’est le symbole de nos montagnes», atteste la vieille dame tout en s’adressant à son petit-fils, l’invitant à prendre les filets, les bâches et autres outils indispensables pour la récolte des olives tant attendue, car sans leur huile, il n’y a point de «couscous», ni d’«amdhekar» ni encore «achebadh» et tous les autres mets à la base de l’art culinaire de la Kabylie profonde.

Brahim, la vingtaine passée, exécute tout en surfant sur son smartphone, ne laissant pas passer les infos concernant le mouvement révolutionnaire. «Je ne vais pas passer toute la journée dans les champs parce que je fais partie du groupe des bénévoles en charge de la quête destinée aux victimes des récentes violences enregistrées dans la wilaya de Bouira lors du dernier vote», dit-il.

«Nos arbres sont devenus de vrais buissons et personne ne s’en occupe vraiment», atteste encore la vieille empruntant le long chemin menant vers sa propriété. A Ath Laâziz, comme ailleurs en Kabylie, les familles accompagnées de leurs enfants retrouvent les champs dès les premières heures de la matinée, bravant parfois le froid glacial de ce début de saison hivernale.

27 000 hectares réservés à la production

Toutes les familles sont mobilisées, surtout que cette période des vacances scolaires arrive à point nommé. «Nous profitons de ces journées ensoleillées, en récoltant ce produit avant la période des pluies, où l’accès aux champs devient de plus en plus difficile, pour ne pas dire impossible, en raison de la dégradation des pistes agricoles réalisées dans un passé récent mais jamais entretenues», se désole un villageois de Chekouh, obligé de laisser son véhicule loin de son champ pour cause de l’impraticabilité de l’accès.

Souriant, un autre enchaîne : «Nous oublions un peu les préoccupations de la vie et les tapages de la ville en venant passer la journée en pleine montagne avec nos enfants en cueillant les olives.»

Et d’ajouter : «Cette année, le rendement s’annonce bon et les arbres sont pleins d’olives», affirme-t-il, tout en gaulant l’arbre, tandis que des enfants s’affairent à ramasser les olives tombées à terre.

A préciser qu’au niveau de la wilaya de Bouira, la superficie oléicole est estimée à 37 000 hectares, dont 27 000 sont réservés à la production, a-t-on indiqué à la direction des services agricoles (DSA), ajoutant au passage que la production prévisionnelle de cette saison est de 7,7 millions litres.

Une production en baisse par rapport à l’année précédente, a-t-on souligné. Les prévisions de production sont en baisse par rapport à la campagne précédente, qui a connu une récolte de 9,2 millions de litres, souligne-t-on, tout en ajoutant que le rendement est de 17,70 litres par quintal d’olives. Cette baisse est liée vraisemblablement au phénomène naturel de l’alternance de la production.


Lire la suite sur El Watan.

Photos droles d'animaux

Les photos d'animaux les plus droles!

Voici une compilation de photos réelles d'animaux capturées dans des positions droles.

Tourisme: 7 pays que vous pouvez visiter cet été sous conditions

Tourisme: 7 pays que vous pouvez visiter cet été sous conditions

La vaccination contre le virus Corona (Covid-19) pourrait ouvrir les portes de voyages dans de nombreux pays cet été. Quels sont les pays les plus en vue qui ont annoncé l'ouverture de leurs portes aux touristes au cours de la période à venir?

Population du monde en 2100

Les 10 pays les plus peuplés du monde en 2100

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) prédit dans son dernier rapport que la population mondiale en 2100 sera de 10,88 milliards. Les pays les plus peuplés du monde ne seront plus les mêmes qu’aujourd’hui.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites