Danger du gaz de schiste sur l’environnement

Tebboune a menti aux Algériens



...

« Il y a beaucoup de manipulations et de fausses informations. Il y a même des Algériens qui ont associé l’exploitation du gaz de schiste à la sorcellerie ! Sérieusement, les Algéries doivent savoir qu’il n’y a pas un grand danger sur leur environnement ». C’est avec ces mots que le Président Abdelmadjid Tebboune a justifié hier soir mercredi la prochaine exploitation du gaz de schiste en Algérie jugeant qu’il est « irresponsable » de passer outre cette richesse naturelle qui peut « l’Algérie d’une catastrophe économique », a-t-il fait savoir lors d’une entrevue avec les représentants et patrons de plusieurs médias privés et publics. 

La déclaration de Tebboune est donc  claire et précise : le pouvoir algérien se dirige tout droit vers l’exploitation du gaz de schiste. Une option totalement dangereuse. Du moins pour le moment car, contrairement à ce que dit Tebboune, toutes les études scientifiques démontrent que le gaz de schiste est très nocif pour la santé humaine et l’environnement.

Preuve en est, la plus récente des études scientifiques, publiée au mois de mars 2018, et réalisée par les Concerned Health Professionals de New York, et Physicians for Social Responsibility, un groupe de médecins lauréats du prix Nobel de la paix, affirme et démontre tout le contraire des assurances présentées par Tebboune aux Algériens.

Cette étude scientifique est un travail qui « s’appuie sur des enquêtes, des évaluations gouvernementales et plus de 1.200 articles de recherche évalués par des pairs », nous explique l’organisme auteur de cette enquête publiée sur internet.

Cette étude scientifique explique, ainsi, clairement que la« fracturation », technique utilisée pour l’extraction de gaz et de pétrole « non conventionnels » en injectant des fluides chargés de produits chimiques dans les couches rocheuses profondes, empoisonne l’air, contamine l’eau et met en danger la santé des habitants des États-Unis, le premier producteur de gaz de schiste dans le monde.

Ce même rapport scientifique intitulé  « Dangers de la fracturation » met également en lumière les risques d’un groupe souvent négligé dans le débat sur la fracturation hydraulique : les travailleurs. Selon la Chambre de commerce des États-Unis, le fracking a créé 1,7 million d’emplois mais l’industrie a potentiellement exposé les travailleurs sur le terrain à des conditions extrêmement dangereuses.

« Ce sont des emplois meurtriers, affirme le Dr Sandra Steingraber. Nous avons effectivement détecté du benzène dans l’urine des travailleurs à des niveaux connus pour augmenter les risques de leucémie ». Le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune, ne maitrise donc pas son dossier et au lieu de préparer ses fiches, il s’est allé dans un « délire » de contre-vérités puisque les études scientifiques ont clairement prouvé que les explorations du gaz de schiste font mal, très mal, à la santé et à l’environnement.

 


Lire la suite sur Algérie Part.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites