Berraf ayant maintenu sa démission

Abderrahmane Hammad assure l’intérim de la présidence du COA



...

Au lendemain de la démission officielle de Mustapha Berraf de la présidence du Comité olympique algérien (COA), le 2e vice-président du COA, Abderrahmane Hammad, a été désigné, hier, pour assurer l’intérim.

Hammad, ancien sauteur en hauteur, médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Sydney, assurera donc l’intérim jusqu’à la tenue de l’assemblée générale élective du COA.

La décision de Berraf est définitive, même si les membres du comité exécutif avaient rejeté à l’unanimité ce choix surprenant. Berraf, qui ne perd pas sa qualité de membre du comité exécutif du CO et membre de l’AG, s’explique : «C’est fini, j’ai trop enduré. Lorsqu’on porte atteinte à mon honneur et à celui de ma famille, il ne reste plus rien. J’ai mûrement réfléchi avant de prendre cette décision.»

Les membres et le personnel technique et administratif du COA croient difficilement à la démission de Berraf. Dans un communiqué transmis à notre rédaction ils affirment : «Le comité exécutif a rejeté à l’unanimité cette décision et demande au président de poursuivre sa mission, afin de ne pas perturber la bonne marche de notre instance nationale olympique et la préparation de nos athlètes pour les Olympiades 2020 qui pointent à l’horizon.

Cette préparation s’effectue actuellement en parfaite concertation et harmonie avec les services du ministère de la Jeunesse et des Sports, avec l’objectif de maintenir le soutien aux athlètes et aux fédérations sportives nationales dans leur quête d’une bonne préparation et la qualification du plus grand nombre d’athlètes algériens aux JO.»

De son côté, l’Algérien Mohamed Tahar Mesbahi, président de l’Union des Fédérations africaine de karaté (UFAK) et vice-président de l’Union des confédérations sportives africaines (UCSA), ne man-quera pas de réagir. «Si Berraf n’est pas revenu sur sa décision, c’est qu’il a été touché dans son amour-propre.

J’avoue qu’il s’est donné à fond durant ses mandats. En plus, grâce à lui, beaucoup d’Algériens ont accédé à des postes au sein des instances sportives africaines.

C’est malheureux de voir que certains nouveaux présidents de fédérations algériennes voulaient sa tête, juste pour briguer un poste au sein du COA.»


Lire la suite sur El Watan.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites