Coronavirus

 L’OMS recense plus de cas quotidiens dans le monde qu’en Chine



...

Pékin a annoncé 52 nouveaux décès en l’espace de 24 heures contre 71 la veille, le chiffre le plus bas depuis plus de trois semaines.

Le nouveau coronavirus continuait, hier, ses ravages à travers la planète. Apparu en Chine, où l’on recense 78 190 cas au total, dont 2178 décès, le virus est désormais installé dans une quarantaine de pays, dont l’Algérie, dans lesquels il a fait plus de 44 morts et 2790 contaminations, selon les derniers chiffres de l’OMS.

Avec 411 nouveaux cas en Chine et 427 cas ailleurs dans le monde recensés avant-hier, le nombre quotidien de nouvelles personnes contaminées par le Covid-19 dans le monde est désormais supérieur à celui enregistré en Chine, a estimé, hier, Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS. Pékin a annoncé 52 nouveaux décès en l’espace de 24 heures contre 71 la veille, le chiffre le plus bas depuis plus de trois semaines.

Si l’épidémie de pneumonie virale a atteint son sommet en Chine entre le 23 janvier et le 2 février, elle se propage en revanche ailleurs dans le monde, chaque jour apportant son lot de nouveaux pays touchés. «L’augmentation du nombre de cas en dehors de la Chine a incité certains médias et politiciens à faire pression pour qu’une pandémie soit déclarée.

Nous ne devrions pas être trop pressés de déclarer une pandémie sans une analyse approfondie», a affirmé le chef de l’OMS. «Utiliser le mot pandémie de manière imprudente n’a aucun avantage tangible, mais il comporte un risque important en termes d’amplification de la peur et des stigmatisations inutiles et injustifiées», a-t-il poursuivi, notant toutefois que «tous les scénarios restent sur la table» et qu’il n’hésiterait pas à utiliser le mot «pandémie» si la situation l’exige.

La Corée du Sud, premier foyer de contamination après la Chine, recensait plus d’un millier de cas et 12 décès. L’armée américaine a fait état de son premier cas, un soldat en poste en Corée du Sud. Au Moyen-Orient, l’Iran a fait état de la mort de quatre personnes infectées par le Covid-19, portant le bilan à 19 morts, le plus lourd après celui de la Chine.

En Europe, l’Italie est le pays européen le plus touché par le nouveau coronavirus avec 12 morts et plus de 300 personnes contaminées. Trois nouveaux cas ont été signalés en France, dont un a causé la mort d’un patient. Plusieurs pays, dont la Grèce, la Suisse et l’Autriche, ont déjà fait état de leurs premiers cas de contamination. En Afrique, un Italien arrivé le 17 février en Algérie est devenu la deuxième personne infectée du continent après un premier cas en Egypte.

Si des mesures sont prises au niveau des Etats, avec des mises en quarantaine et l’annulation de plusieurs événements, le monde n’est «tout simplement pas prêt» à y faire face, a averti, avant-hier, Bruce Aylward, l’expert qui dirige la mission conjointe OMS/Chine, de retour de Pékin. «Vous devez être prêts à gérer cela à une plus grande échelle, et cela doit être fait rapidement», a-t-il ajouté, saluant en revanche le travail d’endiguement de la maladie réalisé par la Chine.

Un numéro vert mis à la disposition des Algériens

Le directeur général de la prévention, de la promotion et de la santé au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Djamel Fourar, a annoncé, hier, qu’un numéro vert (3030) a été mis à la disposition des citoyens dans le cadre du plan de prévention contre le coronavirus (Covid-19), décidé par le ministère.

Lors d’une conférence de presse animée suite au premier cas de coronavirus enregistré en Algérie, le Dr Fourar a indiqué que ce numéro vert permettra aux citoyens de se renseigner sur les dispositions à prendre pour se prémunir contre ce virus.

Rappelant le dispositif de surveillance et d’alerte mis en place par l’Algérie au niveau national dès l’annonce, par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), de la propagation du coronavirus en Chine, il a fait savoir que «les pouvoirs publics s’attendaient à enregistrer des cas de Covid-19 compte tenu de la position géographique de l’Algérie au carrefour de plusieurs continents, et de l’importance de ses échanges commerciaux avec différents pays, dont 30 ayant enregistré des cas».

Il a ajouté, dans ce contexte, que «les autorités s’employaient à identifier l’ensemble des personnes qui étaient dans le vol Milan-Rome-Alger pris par le ressortissant italien atteint du coronavirus». Plusieurs passagers ont d’ores et déjà été identifiés, dont 10 actuellement sous surveillance médicale, a-t-il précisé, relevant, cependant, que «le problème aujourd’hui est de parvenir à identifier l’ensemble des personnes ayant été du voyage avec le ressortissant italien».

Selon OMS, «l’Egypte, l’Algérie et l’Afrique du Sud seraient les pays les plus à risque d’importation du coronavirus Covid-19 en Afrique en raison de l’importance des échanges aériens avec les provinces chinoises contaminées et les autres pays où circule le virus». R. N.


Lire la suite sur El Watan.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites