Peines confirmées pour Ouyahia et Sellal et allégées pour les autres



...


Le président de la première chambre pénale de la Cour d'appel d'Alger a prononcé ce mercredi son verdict dans l'affaire du montage automobile.


Ainsi le président en charge du dossier a confirmé les peines prononcées par le président du pôle judiciaire du tribunal de Sidi-M'hamed lesquelles étaient de quinze et douze ans de prison ferme concernant respectivement les deux ex-Premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal. Le président a par contre allégé les peines contre les deux ex-ministres Bedda Mahdjoub et Youcef Yousfi ; ces derniers ont été condamnés à cinq ans de prison ferme.


Il a par ailleurs confirmé la relaxe de l'ex-ministre des Transports Abdelghani Zaâlane. Le magistrat en charge de l'affaire a condamné les hommes d'affaires Ahmed Maazouz, Hassen Arbaoui et Ali Haddad à quatre ans de prison ferme. L'homme d'affaires Mohamed Baïri s'est vu confirmer la première peine prononcée par le juge de la première instance à savoir le tribunal de Sidi M'Hamed qui était de trois ans de prison ferme. Le fils de l'ex-Premier ministre Farès Sellal a bénéficié de larges circonstances atténuantes ce qui a réduit sa peine à deux ans de prison ferme.


La même peine a été infligée à l'ancienne wali de Boumerdès Nouria Zerhouni qui a écopé lors de son premier jugement de cinq ans de prison fermes. L'ancien PDG de la BNA Achour Abboud a été blanchi des graves accusations portées contre lui au cours de l'instruction judiciaire. L'ancienne directrice de l'industrie au niveau du ministère Hassiba Makraoui a bénéficié de la relaxe.


A lire aussi : AFFAIRES DE MONTAGE AUTOMOBILE : POURSUITE DU PROCÈS PAR LES PLAIDOIRIES DE LA DÉFENSE


Lire la suite sur Le jeune indépendant.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites