Un couloir vert pour les produits médicaux et les équipements de protection



...

Face à la propagation inquiétante du Covid-19, le gouvernement mobilise tous les moyens en vue d'endiguer la pandémie. Ainsi, un couloir vert sera mis en place, visant à faciliter les importations de produits médicaux et d'équipements nécessaires à la protection contre le coronavirus.

C'est ce qu'a affirmé ce jeudi le ministre délégué chargé de l'Industrie pharmaceutique, Lotfi Benbahmed, lors de la conférence de presse quotidienne du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie de coronavirus. Et de déclarer à ce propos : « En application des instructions du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, il a été mis en place un couloir vert pour les produits médicaux et les équipements de protection contre la propagation du Covid-19 ».

Il a précisé que le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, en coordination avec d'autres secteurs et conformément aux instructions du Premier ministre, Abdelaziz Djerad, avait pris la décision de mettre en place un couloir vert à la disposition des opérateurs des secteurs public et privé pour faciliter le passage des produits médicaux et des équipements de protection en vue de préserver la santé des citoyens.

Par ailleurs, le ministère de l'Industrie et des Mines, par le biais des opérateurs publics et privés relevant de son secteur, avait pris une batterie de mesures préventives. L'objectif étant de faire barrage à la spéculation provoquée par la pénurie de certains produits médicaux et alimentaires stratégiques, avait indiqué le ministre de l'Industrie, Ferhat Aït Ali. Le gouvernement, avait-il souligné, s'efforce de casser le monopole en faisant appel au financement direct afin de lutter contre la spéculation.

Il s'agit d'assurer l'approvisionnement continu des citoyens et des établissements hospitaliers avec la production issue de ces groupes industriels. C'est dans cette logique que le groupe pharmaceutique Saidal avait engagé la production de désinfectants avec une capacité de 40 000 litres par jour, destinée principalement aux hôpitaux et aux institutions devant assurer la permanence.

D'autres dispositions ont été prises aussi par le département ministériel d'Aït Ali, comme la demande aux industriels d'accélérer le rythme de production au sein de leurs usines, notamment en matière de semoule, de farine et de toutes les denrées alimentaires qui connaissent en cette période particulière une forte demande. C'est ce qui explique la décision du groupe Agrodiv de fournir au marché pas moins de 67 000 kg par jour, selon les déclarations du ministre de l'Industrie, ajoutant que ce groupe procèdera à l'ouverture urgente de plusieurs points de vente.

L'on fait savoir de même que le groupe Gitex, spécialisé en textile, a entamé la production d'importants lots de vêtements et de masques de protection aux fins de satisfaire les besoins des établissements de santé. Quant au Complexe algérien des spécialités chimiques, il augmente ses capacités de production en termes de produits détergents et désinfectants.

Autant dire, quelle que soit l'importance de la mobilisation matérielle visant à juguler le Covid-19, que la meilleure solution, selon les experts de la santé, réside dans la prise de conscience chez le citoyen en respectant les dispositions du confinement et en adoptant un comportement raisonnable en matière d'habitudes de consommation.


Lire la suite sur Le jeune indépendant.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Publier une annonce gratuite

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites