Chloroquine

«La matière sera là dans 10 à 15 jours», selon le ministre de l’Industrie



...

Le ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali Braham, assure que la matière première pour la fabrication de la chloroquine localement sera disponible au plus tard dans deux semaines.

«Avec les moyens techniques et les effectifs de Saidal, il n’y a pas de problème. Le seul problème, c’est la matière première et elle sera là dans 10 ou 15 jours», a précisé le ministre, dans une déclaration reprise par TSA, lors de sa visite, hier, au groupe pharmaceutique Saidal. «Il nous faut certes des stocks de chloroquine, ceux déclarés sont suffisants pour soigner 324 000 cas, d’après le ministère de la Santé.

Nous ne devons pas paniquer, le total des cas soignés à la chloroquine est de 626. On ne peut pas constituer des stocks énormes d’un produit qui, avant le coronavirus, n’était pas très demandé. Il y avait un seul laboratoire en Algérie qui en produisait une petite quantité parce qu’il était destiné à des maladies non endémiques.

Aujourd’hui, nous avons les moyens techniques, nous nous tenons prêts, mais il ne faut pas faire dans la panique», a souligné le ministre, selon le même média.

La chloroquine, recommandée pour le traitement du Covid-19, est désormais utilisée par de nombreux pays fortement touchés par cette épidémie. Et il y a une tension sur le produit lui-même ainsi que sur la matière première. Bien qu’elle dispose de stocks appréciables par rapport à la situation actuelle, l’Algérie, faut-il le rappeler, avait pris la décision de fabriquer ce médicament en quantité au niveau local. 


Lire la suite sur El Watan.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Publier une annonce gratuite

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites