Addiction aux écrans en temps de confinement

Un passe-temps dangereux



...

Dans ce confinement où les sorties sont interdites pour les grands comme pour les petits, les écrans, tous types confondus, sont l’unique passe-temps, mais qui n’est pas sans impact.

Que ce soit pour les enfants ou pour leurs parents, cette période de confinement est difficile à surmonter.

Pour éviter les oppositions et la désobéissance et garantir la paix dans la maison, les parents ont tendance à autoriser leurs petits à rester plus longtemps face à leur écran. Une tolérance qui n’est pas sans conséquences.

En effet, depuis la mi-mars, élèves et étudiants sont loin de leur milieu scolaire et estudiantin habituel.

Dans ce confinement, où les sorties sont interdites pour les grands comme pour ces boules d’énergie, les écrans, tous types confondus, sont l’unique passe-temps, mais qui n’est pas sans impact.

«La situation n’est pas facile à gérer. Avec ce confinement, les tâches ménagères, mon télétravail et maintenant le Ramadhan, je ne peux acheter la paix à la maison qu’avec ces gadgets.

Je sais que cela peut virer à l’addiction, mais je n’ai pas le choix», affirme Fatiha, maman de 3 enfants. La situation que vit cette jeune maman est pratiquement générale.

Le stress provoqué par cette mise en quarantaine obligatoire influe directement sur les comportements, notamment des enfants habitués à plus de liberté.

Regarder la télé, avant d’aller jouer ou regarder des dessins animés ou des séries sur la tablette en jetant un coup d’œil de temps à autre sur les réseaux sociaux. Tels sont les moyens de divertissements possibles.

Avec la mise en place du plan d’enseignement en ligne, l’exposition des enfants aux écrans est encore plus importante. Une bonne cause qui justifie, un tant soit peu, ces heures interminables passées face à l’écran.

Des applications tueuses d’ennui…

Youtube, Snaptchat, Instagram, Facebook ou encore TikTok sont, aujourd’hui, les capteurs d’attention des jeunes Algériens.

Même s’il n’existe pas encore d’estimation pour les heures passées sur ces applications, réputées de faire passer le temps plus vite, les spécialistes considèrent déjà une augmentation de cette exposition.

Même tolérée à cause de ce contexte exceptionnel, l’exposition aux écrans devrait faire l’objet de contrôle.

C’est du moins ce que préconisent les experts qui tirent la sonnette d’alarme quant aux rayons dégagés par ces écrans, notamment la lumière bleue.

D’après Karim Nait Madjani, expert et président de l’association Attention Dangers Ecrans Formons Informons (France), cette dernière surstimule le cerveau des enfants, notamment ceux de moins de 3 ans.

L’effet immédiat de cette lumière, qui sollicite le cortex visuel de l’enfant, est la sécrétion de la mélatonine, une hormone responsable de l’équilibre de l’éveil et du sommeil. Le trouble du sommeil est la première conséquence.

Pour lui, ces enfants en bas âge ne doivent absolument pas être en contact avec ces écrans qui peuvent leur causer un autisme acquis.

Pour les plus âgés, cet expert insiste sur la responsabilité des parents quant à la surveillance des adolescents par rapport aux contenus présentés dans les programmes destinés aux enfants.

Selon ses propos basés sur des études qu’il a menées, ces programmes, notamment des jeux vidéo, véhiculent des messages et des scènes de violence et d’immoralité qui influent directement sur la conception des choses chez ces jeunes enfants et leur comportement à l’âge adulte.

Ceci sans compter la sédentarité imposée pendant ces heures passées face aux écrans.

Des désavantages qui méritent une attention particulière des parents qui devraient, selon les psychologues, ménager le temps de leurs enfants par d’autres activités réelles loin du monde virtuel.


Lire la suite sur El Watan.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Publier une annonce gratuite

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites