L’Ex-DG de l’Anep répond à M. Ouanoughi



...

Dans un entretien aux quotidiens El Watan et El Khabar, l’actuel Pdg de l’Anep a affirmé beaucoup de choses qui ne correspondent pas à la réalité.

1/ Concernant le conflit d’intérêts entre ma personne et le quotidien Reporters : A mon arrivée à l’Anep, le conseil d’administration a été informé que mon épouse était actionnaire à 25% de la société éditrice dudit quotidien et non pas sa propriétaire, comme le suggère M. Ouanoughi.

Le conseil a saisi l’avocat de l’entreprise pour émettre un avis juridique. Suite à cela, le conseil a délibéré en mon absence pour conclure que les exigences de l’article 2 de l’ordonnance n°07-01 du 1er mars 2007, relative aux incompatibilités et obligations particulières attachées à certains emplois et fonctions, n’étaient pas réunies et ont soumis la relation entre l’Anep et la société éditrice à l’article 628 du code de commerce ; en clair, un rapport spécial du commissaire aux comptes de l’entreprise relatif aux conventions réglementées.
Tous les documents sont à la disposition du PDG de l’Anep, car se trouvant au niveau de son secrétariat.

2/ Contrairement à ce que suggère M. Ouanoughi, je n’étais pas PDG de l’Anep de 2016 à 2019, mais de mai 2018 au 30 avril 2019, soit 11 mois et quelques jours.

3/ La villa d’El Biar était le siège de la direction générale de la filiale Anep messagerie express. L’entreprise ayant acquis un siège à Ouled Fayet, j’ai mis fin au contrat de location.

Amine Echikr


Lire la suite sur El Watan.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites