Un lobbyiste engagé pour la libération de Haddad



...

Le président du bureau américain de lobbying, Robert Stryk est sorti de son mutisme, concernant le contrat qu’il a conclu avec Ali Haddad. En effet, selon une déclaration au quotidien El Watan dimanche 9 août, il affirme qu’il a été engagé par l’ancien patron de l’ETRHB pour tenter de le libérer, lui qui est condamné par la justice algérienne pour des affaires de corruption. Désormais la nature du contrat qui lie l’ex-homme d’affaires algérien Ali Haddad et le bureau américain de lobbying est devenue claire. La justice algérienne a indiqué le 3 août dernier avoir ouvert une enquête “pour déterminer les circonstances de conclusion de ce marché et en définir le véritable objectif”. Elle n’aurait peut-être plus besoin puisque le président de cet organisme a avoué qu’il a été engagé pour défendre Ali Haddad au niveau international. Et du coup essayer de le faire sortir de prison.


Lire la suite sur Réflexion.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites