Berramdane

structuration de la société civile en fonction des spécificités locales



...

La société civile devra produire elle-même les modalités de sa structuration selon les spécificités de chaque région du pays pour une meilleure efficacité, a préconisé jeudi à Tizi-Ouzou, le conseiller auprès du président de la République chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l’étranger, Nazih Berramdane. Réitérant le leitmotiv de "l’implication effective de la société civile  dans la mise en œuvre d’une démocratie participative", il a souligné, lors d’une rencontre de concertation avec des représentants de la société civile locale, que celle-ci devra s'"organiser d’elle-même, au niveau local, en fonction des spécificités de chaque région du pays". L'étendue du territoire national et ses diversités traditionnelles, culturelles sociologiques et géographiques, a-t-il considéré, imposent, de fait, "une diversité des modes d’organisation selon les particularités et les conditions concrètes de chaque région ou wilaya, à même de permettre plus d’efficacité dans la prise en charge des préoccupations citoyennes", a-t-il expliqué. Ces différentes particularités devraient être "prises en considération dans cette dynamique d’organisation et de structuration de la société civile au niveau local, que l’Etat accompagnera en respectant les spécificités de chaque mode d’organisation", a-t-il ajouté. Illustrant son propos, il citera la nécessaire intégration dans cette dynamique de structuration, des comités de villages qui constituent une particularité ancestrale en Kabylie et l’exigence de décentralisation dans certaines wilayas du Sud du pays du fait de la distance séparant les regroupements de populations et de l’étendue géographique caractérisant ces  wilayas. La démocratie participative, qui est "une orientation cardinale de la nouvelle Algérie, ne pourra se concrétiser sans l’implication effective de la société civile, aux côtés des autorités locales, dans l’élaboration des priorités de développement et le suivi de leur mise en úuvre", a soutenu, en outre, M. Berramdane. A ce titre, il a insisté lors de cette rencontre d’échanges, sur "le nécessaire rétablissement de la confiance entre le citoyen, la société civile et les institutions de l’Etat", les exhortant à se constituer en conseils consultatifs et à s’impliquer d’avantage dans la collaboration avec les autorités locales.                     NationalSociété


Lire la suite sur Radio Algérienne.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites