Affaire Rooney

Un nouveau document qui enfonce le Camerounais



...

L’affaire du Camerounais Rooney Eva Wankewai, en litige avec la direction du Mouloudia d’Alger, n’en finit pas de connaître des rebondissements.

Croyant avoir réglé le conflit avec la décision de la CNRL de résilier le contrat de Rooney, tout en instruisant la Ligue pour l’annulation de la licence de ce dernier, la direction du MCA a été informée lundi soir, à son grand dam, que les insistances sportives ont finalement décidé de virer de bord, en se déclarant, de nouveau, incompétentes à traiter ce litige, en arguant que l’affaire est désormais au niveau du Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne.

Dépitée dans un premier temps, la direction du MCA a eu l’agréable surprise de recevoir, hier matin, un nouveau document, qui la conforte et qui prouve, selon le nouveau porte-parole du club, Sid-Ali Aouf, que Rooney a bel et bien falsifié son certificat de joueur international et qu’il n’a jamais porté le maillot de la sélection camerounaise. «On a reçu un document officiel de la Fédération camerounaise, signé par le manager général des équipes nationales, certifiant que Rooney n’a jamais été international.

C’est une nouvelle preuve que le certificat présenté par le joueur est un faux», nous révèle le porte-parole du MCA. «Maintenant qu’on a une nouvelle preuve irréfutable, on attend que la FAF nous rétablisse dans notre droit, en résiliant sans condition le contrat de Rooney.

Ce dernier et ceux qui l’ont aidé devront aussi répondre de l’accusation de faux et usage de faux, puisque on a officiellement saisit le tribunal de Chéraga dans ce sens avec un dépôt de plainte», nous dira notre interlocuteur, qui se trouvait au moment de notre discussion au siège de la FAF pour présenter ledit nouveau document.

M. Aouf n’en restera pas là, en insistant pour répondre au président de la FAF et démentir tout ce qu’il a dit au sujet de cette affaire hier, à l’issue de l’AGO de la Fédération : «Vous me donner l’occasion de répondre au président de la FAF, qui a déclaré, hier, que le Mouloudia n’a apporté aucune preuve de la falsification du certificat par Rooney, alors qu’ils ont les lettres de la Fédération. Ce qui est archi-faux. Il veut induire les gens en erreur, mais désormais avec ce nouveau document, la Fédération n’a aucune excuse.»

L’avocate de Rooney tente un arrangement à l’amiable

Conforté par le nouveau document de la Fédération camerounaise et d’un règlement dans l’immédiat du cas Rooney, qui permettra la qualification du Soudanais El Ghorbal, le porte-parole du MCA nous révélera que c’est désormais l’avocate de Rooney qui cherche un arrangement à l’amiable. «On a informé l’avocate du joueur de la nouvelle correspondance de la Fédération camerounaise, et c’est elle-même qui cherche un arrangement à l’amiable dans ce conflit, en étant désormais consciente qu’on détient une preuve irréfutable qu’il y a bien eu faux et usage de faux.

Le Mouloudia est désormais dans son droit le plus absolu de résilier et sans la moindre indemnité le contrat de Rooney pour falsification de doucement officiel. Et les instances sportives doivent désormais réhabiliter le Mouloudia», estime Sid-Ali Aouf, qui espérait qu’avec cette nouvelle preuve tout serait réglé hier soir.


Lire la suite sur El Watan.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites