Campagne nationale de reboisement, un message aux ennemis de la nature



...

La ministre de l'Environnement, Nassira Benharrats, a insisté, à l’occasion, sur l’impératif de "sauvegarder la ressource forestière" en raison de son "rôle actif dans la préservation de l’écosystème, dont la lutte contre la désertification et les changements climatiques", a-t-elle dit.

"Au plan économique, les forêts contribuent d'une manière ‘significative’ au produit national brut", a ajouté Mme. Benharrats, estimant que l’initiative d’aujourd’hui, visant à planter plus de 250.000 plants d’arbres, "est la meilleure réponse aux ennemis de la nature".        

Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Abdelhamid Hamdani, a indiqué, pour sa part, que le choix du slogan "qu'il le plante" symbolise "la continuité, la pérennité, la préservation de l’environnement et de la vie, le renouveau, et ce quelle que soit l'ampleur des dégâts causés à la ressource forestière par les incendies".

Pour M. Hamdani, la campagne nationale de reboisement est une "réaction de la société contre des actes de sabotage à l’origine de la dégradation des espaces forestiers et de la déstabilisation des populations qui y vivent".

Lire aussi: Le Premier ministre donne le coup d'envoi de la campagne nationale de reboisement à Tipasa

"Cette campagne vise la mobilisation de l’ensemble des citoyens et des membres de la société civile contre ces actes ayant occasionnés des dégâts considérables à la ressource forestière, en vue de faire revivre les espaces ravagés par les incendies", a ajouté le ministre, soulignant que son département ministériel vise la mise en terre de plus de 31 millions de plants d’arbres durant la campagne 2020/2021.

Le ministre de l'Agriculture et du Développement rural a également fait part du lancement, sur instructions du Premier ministre, d'une opération de "recensement des dégâts et l’indemnisation (financière ou en nature) des éleveurs et agriculteurs et autres personnes sinistrées".

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi, a considéré, quant à lui, que le "reboisement est un acte de piété avant tout", soutenant que "toute personne ayant causé un incendie de forêt volontaire sera soumise à la justice divine, avant celle des humains".

"L’Islam préconise la sauvegarde de l’environnement et du couvert végétal, considéré comme un élément essentiel à la vie", a ajouté Youcef Belmehdi, estimant que la campagne actuelle est une "opportunité pour semer l’espoir".

"Les imams et les prédicateurs sont mobilisés pour ancrer la culture du respect de l’environnement et la lutte contre tous les phénomènes nuisibles susceptibles de porter atteinte au citoyen et à son environnement", a-t-il déclaré, en outre.


Lire la suite sur APS.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites