Souk El Had (Boumerdès)

100 locaux à l’abandon



...

Les 100 locaux commerciaux (du président) réalisés à coups de millions de dinars à Souk El Had n’ont pas trouvé d’exploitants.

Situés au centre-ville, ces biens qui devaient contribuer à renflouer les caisses de la commune et réduire un tant soit peu le chômage sont un véritable gâchis à ajouter à la longue liste des ratages des pouvoirs publics. Un élu à l’APC affirme qu’une trentaine de locaux ont été octroyés à des jeunes ayant bénéficié de microcrédits. «Ils n’ont pas pu lancer leur activité sur place car ces locaux sont très exigus et isolés des zones d’habitation.
Cela sans oublier que notre commune est peu peuplée.

Avec la concurrence, il faut faire quelque chose d’innovant pour réussir», estime-t-il. Quid des solutions ? Notre interlocuteur rappelle que l’attribution de ces locaux ne relève pas des prérogatives de l’APC mais d’une commission de daïra.
«On doit changer la loi fixant les conditions d’attribution de ces biens. Pourquoi nous obliger à les donner uniquement aux artisans alors qu’il y a d’autres catégories qui peuvent y activer. Nous avons déjà eu des propositions de les louer, mais cela est interdit par la réglementation», a-t-il expliqué.


Lire la suite sur El Watan.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites