Ferme pédagogique de Zéralda

Un marché hebdomadaire qui en appelle d’autres



...

Il a fait beau ce jour là comme souvent dans ce grand pays aux richesses multiples. Sous de douces températures hivernales et un soleil radieux éblouissant, le ciel bleu, la ferme pédagogique de Zéralda s’offre aux visiteurs comme une fenêtre s’ouvrant sur le monde paysan.

Une belle entrée en matière pour les curieux citadins avides de découvrir ou de redécouvrir la vie paisible et riche des fermiers. Comme chaque fin de semaine, les Algérois et d’autres citoyens venant de wilayas limitrophes prennent rendez-vous avec un bout de diversité biologique que la ferme de Zéralda leur offre à voir. «J’aime bien venir faire quelques achats de produits naturels et bio ici à la ferme et en même temps profiter avec mes enfants de moments de détente dans cet espace bien différent de ce que nous avons l’habitude de voir dans notre quotidien», nous confie une citadine venue d’Alger-Centre. Produits du terroir, artisanat, fruits et légumes, accueillent de prime abord les visiteurs accédant à la ferme. Il faut dire que les consommateurs avides de produits naturels deviennent des habitués de ces lieux dédiés au monde de la paysannerie dans tout ce que le terme comporte comme richesses.

La petite ferme a un grand cœur qui bat au rythme des cris d’animaux de différentes espèces semblant jouer le jeu de bêtes de foire le temps d’un week-end pour le grand plaisir des grands comme les petits, en attendant de retrouver les pâturages durant la semaine. Il faut dire que le consommateur algérien est de plus en plus friand de lieux tranchants avec ce qu’il a l’habitude de voir dans son quotidien. Sortir de la ville, aller à la découverte de la nature devient sont les principales quêtes de fin de semaine d’une catégorie de citoyens voulant échapper à une urbanité de plus en plus oppressante. Si certains préfèrent carrément aller en montagnes ou chercher leur bonheur dans les espaces désertiques, d’autres essayent de trouver non loin de chez eux, des lieux de détente qui leur offrent un aspect de dépaysement.

Et c’est ce que la ferme pédagogique de Zéralda propose. «Nous garantissons à notre clientèle que tous les produits qui leur sont proposés ici sont des produits bio, naturels, de terroir et artisanaux. Notre vocation c’est de faire la promotion de ce volet biologique auprès de la communauté qui nous fréquente», assure Karima Tegaoua, directrice chargée de la gestion de la ferme pédagogique.

La quête de produits bio de plus en plus exprimée par la clientèle de cette dernière a fait accroître le nombre d’artisans et d’agriculteurs proposant leurs produits au niveau de la ferme. «Il y a un engouement certain du public, notamment pour l’achat de produits comme le miel, l’huile d’olive ainsi que les produits artisanaux…Nous avons des fidèles qui reviennent chaque fois et notre communauté grandit grâce à la fois à la réputation que nous nous efforçons de maintenir ainsi que les réseaux sociaux et le bouche-à-oreille…Il faut dire aussi que notre travail de pédagogie nous oblige à faire preuve de professionnalisme», nous confie la gérante de ladite ferme en notant que les produits qui sont proposés à la vente au niveau de ce lieu sont soumis à une vérification en amont. Notre clientèle cherche à acheter des produits.

«Lorsque nous recevons des candidats pour exposer leur produits, nous vérifions leur qualité, en nous assurant si c’est réellement fait main pour les produits artisanaux ou des produits bio et naturels. D’ailleurs, nous travaillons avec des personnes dont nous connaissons la réputation. L’association Torba, qui est ici même, propose des produits de l’agriculture biologique», précise notre interlocutrice. La ferme pédagogique de Zéralda, qui ouvre ses portes tous les week-end au grand public, reçoit également des écoliers. Un programme spécifique leur est destiné. «Nous recevons jusqu’à 200 élèves à qui nous proposons une visite éducative sur l’environnement, la nutrition, le respect de la nature, et les enjeux environnementaux», nous dit-on. Des ateliers de fabrication de fromage, de confiture ou de chocolat, ou de jardinage font également partie des programmes proposés. «Nous avons un personnel qualifié qui fait découvrir à nos visiteurs la manière de transformer le lait en fromage notamment. Certaines écoles n’hésitent pas à proposer à leurs élèves de faire plusieurs ateliers afin de les initier à différents savoir-faire», indique Karima Tegaoua.

Le marché du bio et des produits naturels est en pleine progression en Algérie et des lieux de vente comme celui proposé par la ferme pédagogique ne sont pas nombreux. L’initiative de la ferme de Zéralda est louable mais appelle à être multipliée par d’autres initiatives intéressant les amateurs de produits naturels et de terroir.

L’idée de marchés hebdomadaires dans différents quartiers proposant ces produits serait à prévoir afin d’arriver à un mode de consommation sain et respectueux de la nature.


Lire la suite sur El Watan.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Publier une annonce gratuite

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites