Après la défaite concédée face à la JSK

Amrani en sursis, les joueurs mis à l’index



...

L’entraîneur Abdelkader Amrani, arrivé à la tête de la barre technique du Mouloudia d’Alger il y a tout juste trois semaines, ne sera pas limogé comme cela a circulé samedi soir, juste après la défaite concédée à domicile en championnat face à la JS Kabylie, et poursuivra bel et bien sa mission, du moins pour le moment.

Bien que son bilan ne plaide pas en sa faveur (2 matchs nuls en LDC et une défaite en championnat, ndlr), la direction du MCA, par le biais de son président Abdennacer Almas, a tenu à renouveler sa confiance au technicien, qui n’a pas réussi à remettre le club sur les rails en trois semaines, en alignant une série de sept matchs sans victoire, toutes compétitions confondues. «Amrani est exempt de tout reproche, il vient d’arriver, et je pense qu’il aura besoin de temps pour mettre en place sa stratégie et sa méthodologie. J’ai parlé avec lui après le match, il était très déçu par le rendement des joueurs. Je tiens aussi à démentir les informations faisant état de notre intention de nous séparer de lui, c’est insensé de limoger un entraîneur au bout de trois matchs», tranche le patron du conseil d’administration du MCA, balayant ainsi d’un trait toutes les informations faisant état du limogeage du coach, et surtout l’éventualité d’un retour de son prédécesseur, en l’occurrence Nabil Neghiz.

Un retour que les joueurs ont du reste ouvertement réclamé, après avoir chargé Abdelkader Amrani, avec qui les relations seraient tendues, selon plusieurs sources. Néanmoins, et à en croire certaines indiscrétions, il ne s’agit là que d’un sursis accordé au coach, qui devra impérativement redresser la barre dès la prochaine sortie en Ligue des champions.

Almas charge les joueurs

Défendant mordicus son entraîneur, l’exemptant de tout reproche, notamment de la dernière défaite en championnat face aux Canaris, le patron du Doyen accuse ouvertement les joueurs d’être les responsables de la mauvaise passe de l’équipe, qui hypothèque ses chances de remporter le titre en championnat et d’atteindre les quarts de finale de la Ligue des champions d’Afrique.

Revenant sur la défaite face à la JSK, Almas estime que les joueurs «sont passés complètement à côté. Ils n’ont rien fait pour gagner face à une équipe de la JSK qui en voulait tellement. Pourtant, ils s’entraînent dans les meilleures conditions et viennent tout juste de percevoir leur dû. Franchement, il est difficile pour moi d’expliquer cette défaite.»

Et d’avertir : «Il est nécessaire de hausser le ton avec les joueurs, afin de les responsabiliser sur l’importance de réagir rapidement. Notre discours doit changer, nous devons les responsabiliser davantage et surtout qu’ils cessent de penser à leurs arriérés aux dépens de l’intérêt de l’équipe. Ils doivent comprendre qu’ils jouent dans un grand club comme le MCA, c’est grâce au Mouloudia qu’ils se font un nom et non pas l’inverse. J’estime qu’ils sont trop dorlotés.» Almas charge donc les joueurs, à qui il incombe la mauvaise série de résultats de l’équipe.

Amrani poursuivra donc sa mission, et c’est aux joueurs de s’adapter. Une union qui risque de ne pas aboutir, sachant que la cassure entre les coéquipiers du capitaine Hachoud et leur entraîneur est bien réelle, et que la cohabitation risque d’être tumultueuse. Il est d’ailleurs intéressant de voir comment les deux parties vont réagir, alors que l’équipe est appelée à se déplacer ce mercredi au Sénégal pour y affronter samedi prochain le FC Teungueth FC en match de la 3e journée (groupe D) de la phase des poules de la LDC.


Lire la suite sur El Watan.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites