ICT Maghreb plante son décor en mars



...

Le Salon international des technologies de l’information et de la communication (ICT Maghreb) aura lieu du 15 au 17 mars au palais de la Culture Moufdi Zakaria (Alger).

Organisé par MMC et Prolinkom consulting, il se veut être un Salon exclusivement professionnel réservé aux décideurs IT, et un véritable carrefour d’échange entre professionnels du secteur, fournisseurs et donneurs d’ordre de premier rang.

Ce sont les messages envoyés hier lors d’une conférence de presse. Ali Nabi, représentant du ministre des Postes et Télécommunications, a affirmé : «On œuvre à l’édification d’une société de l’information inclusive, où l’ensemble des citoyens ont recours à l’utilisation des TIC pour améliorer leur quotidien (travail, santé, éducation…). La crise sanitaire a démontré la nécessité et l’urgence d’aller vers cette société. C’est un grand chantier qui sera bâti avec toutes les bonnes volontés. Il faut, dans ce cadre, la contribution des grands acteurs de l’écosystème.»

Pour Noureddine Ouadah, représentant du ministère délégué chargé de l’Economie, de la Connaissance et des Entreprises émergentes, «ce Salon est à encourager et il donnera l’exemple à ceux qui hésitent à redémarrer les activités de l’événementiel. Ce Salon est important, d’autant plus que 10% des participants sont des start-up. Cela permettra d’échanger les expériences et de créer des opportunités de rencontres.

Les TIC ne sont plus un luxe, je dirais même que c’est une urgence».
L’événement accueillera 5000 visiteurs professionnels et 60 exposants algériens et étrangers, dont les principaux acteurs du secteur des Technologies de l’Information en plus de 30 start-up. Parmi les participants, on peut citer Algérie Télécom, Djezzy, Ooredoo, Mobilis, CM Consulting, GIE Monétique, Icosnet, Alfatron, Crédit populaire d’Algérie (CPA) et Emploitic.

Un cycle de keynote experts et conférences-débats est programmé autour du thème «Comment faire du numérique un levier économique important ?» D’autres thèmes seront au centre de nombreuses discussions, comme la cybersécurité, base de confiance à l’économie numérique, la «e-réputation» et dangers des réseaux sociaux, changement du paysage médiatique grâce aux réseaux sociaux (exemple d’un contenu local sur le web) et les télécoms en Algérie, un marché à fort potentiel.

La sécurité sanitaire demeure une priorité aussi bien pour les exposants que les visiteurs face à ce contexte pandémique. Un protocole spécial-Covid est prévu pour la circonstance.


Lire la suite sur El Watan.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites