Relizane

Les familles des détenus d’opinion s’inquiètent



...

Depuis le 18 du mois dernier où le président de la République a prononcé un discours à l’occasion de la Journée nationale du chahid, aucun détenu de la wilaya n’est rentré chez lui.

C’est ce qu’a affirmé Me Yahia Bettar, un avocat qui s’est engagé à s’occuper bénévolement de leur affaire, dans une correspondance adressée à la Présidence. «Nous avons accueilli avec satisfaction votre décision de libérer les détenus d’opinion, mais nous avons été déçus de ne voir aucun Relizanais bénéficier de cette grâce», a-t-il écrit. Et d’ajouter : «L’opinion publique locale et nationale a nourri de grands espoirs au lendemain de votre honorable décision, une décision qui dénote de votre volonté d’aller droit dans la concrétisation de vos engagements dans la pose des jalons d’un Etat de droit, mais hélas, les familles des détenus relizanais pleurent toujours leurs enfants».

Quinze jours après la solennelle déclaration du Président, les familles attendent patiemment et vainement l’arrivée des leurs. «Nos enfants sont sortis dans la rue pour signifier pacifiquement leur mal-vivre et surtout réclamer la rupture avec l’ancien système et l’instauration d’un Etat où tout un chacun y trouve son droit» a affirmé une dame.


Lire la suite sur El Watan.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites