Championnat de Football Féminin

Coup d’envoi ce mardi



...

Le championnat féminin de Ligue 1 de football, à l’arrêt depuis 11 mois en raison de la pandémie de Covid-19, reprendra ses droits ce mardi, avec le coup d’envoi de la nouvelle saison 2020/2021.

C’est ce qui a été décidé lors de la dernière réunion du Bureau fédéral (BF) de la Fédération algérienne de football (FAF). Une reprise du championnat féminin, qui intervient après l’autorisation accordée par le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) et du comité national de suivi de l’évolution de la pandémie de Covid-19, mais qui ne concerne néanmoins que les équipes seniors de la Ligue 1. En effet, le championnat des jeunes catégories (juniors et cadettes), mais aussi celui de la Ligue 2 qui devait être lancé cette saison, ne sont pas concernés par cette reprise et ont été officiellement annulés pour cette nouvelle saison 2020/2021.

Par ailleurs, on a appris que le championnat féminin de la Ligue 1 se jouera en deux groupes de 6 équipes chacun (groupes Centre-Est et Centre-Ouest), avec des matchs en aller et retour, et à huis clos. Soit un championnat à 10 journées, avec au bout des play-offs pour désigner l’équipe championne d’Algérie. Un système de compétition choisi par les clubs, suite à une consultation écrite lancée, il y a plusieurs jours, par la Ligue nationale du football féminin (LNFF). En outre, et à l’instar des championnats de football messieurs des différents paliers (Ligue 1, Ligue 2 et LIRF), les clubs et les joueuses seront soumis au même protocole sanitaire émis par le Centre national de médecine de sport (CNMS), le comité national de suivi de la pandémie et le MJS.

Les présidents de clubs interpellent la FAF

Sur un autre registre, on a appris que les présidents des clubs de football féminin ont saisi la semaine dernière la Fédération algérienne de football, par courrier, afin de demander la régularisation de la situation de leurs clubs, dans le cadre des aides financières promises aussi bien par les autorités sportives que par la FIFA pour le développement du football féminin. A ce titre, les clubs demandent à la FAF de libérer l’aide financière exceptionnelle dégagée par la FIFA l’année dernière, dans le cadre de son soutien au football féminin suite à la pandémie de Covid-19.

Les responsables de ces clubs réclament de ce fait que les 8 milliards de centimes de la FIFA soient distribués, surtout que le coup d’envoi du championnat féminin sera donné cette semaine. En outre, et pour faire face à la problématique des tests PCR que les joueuses et les différents staffs devront effectués à la veille de chaque match officiel, les présidents de club ont sollicité la FAF pour prendre en charge cet aspect, en signant des conventions avec des laboratoires spécialisés. Sur ce point, et selon les rédacteurs de cette lettre, la FAF aurait jeté la balle dans le camp de la Ligue nationale de football féminin.

Enfin, les présidents des clubs féminins ont affiché leur étonnement suite à la décision de la FAF d’imposer aux clubs de s’acquitter de la somme de 20 millions de centimes comme frais d’engagement dans le championnat de la nouvelle saison. Les rédacteurs de cette missive estiment, à juste titre, que la FAF devrait revoir ce point, en annulant carrément ces frais d’engagement, surtout que les autorités sportives et politiques du pays, en passant par la FIFA insistent pour promouvoir et encourager le développement du football féminin, à travers des aides et non en leur imposant des frais supplémentaires.


Lire la suite sur El Watan.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites