Dr Amel Zertal. Cheffe d’unité pédiatrie infectieuse à l’hôpital d’El Kettar

«Nous portons encore de nombreuses séquelles»



...

Depuis son résidanat qu’elle a accompli à l’hôpital d’El Kettar en 1993, où elle a commencé à s’intéresser au VIH/sida, la Dr Amel Zertal se souvient de toutes les épidémies qu’ a connues le pays, notamment le choléra, H1N1, la rougeole et le VIH/sida.

Chargée du programme VIH au ministère de la Santé de 2014 à 2017 et actuellement cheffe d’unité pédiatrique infectieuse, Dr Amel Zertal a noté que l’équipe d’El Kettar, dont la majorité sont des femmes, a été mobilisée dans la bataille dès les premiers cas de Covid-19 hospitalisés en mars 2020. «Nous sommes là comme nous l’avons été avec le choléra il y a deux ans, la rougeole et le VIH/sida. La pandémie de la Covid-19 fait partie des maladies infectieuses, mais nous n’avons jamais vécu une telle situation.

Nous avons appris à faire face à ces épidémies, mais la Covid-19 nous a surpris, surtout qu’elle dure dans le temps», souligne le Dr Amel Zertal, spécialistes des maladies infectieuses depuis près de 25 ans et consultante nationale en VIH. Lorsqu’on est femme et médecin, la tâche est «plus compliquée encore», selon elle.

De tempérament très sociable et patiente, le Dr Zertal que nous avons sollicitée à maintes reprises dès le début de la pandémie pour nous expliquer la nature de cette maladie infectieuse, ses symptômes et les moyens de prévention de par son expertise dans les maladies infectieuses, notamment le sida et parfois pour aider à la prise en charge des patients, relève que le psychique et le physique des soignants ont été fortement atteints.

«Nous portons encore de nombreuses séquelles et certains n’ont pas pu supporter. Nous avons passé une année sans souffler et nous avons enchaîné après la deuxième vague avec les consultations pour les autres pathologies infectieuses et l’enseignement. Nous sommes nombreuses à ne pas avoir pris de congé depuis une année», a-t-elle précisé. Elle souligne que la pandémie a été «terrible» au niveau mondial et les mesures sanitaires mises en place n’ont pas été sans conséquences sur le moral, notamment le confinement, le couvre-feu, la distanciation physique, etc. 


Lire la suite sur El Watan.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites