Célébration du mois du patrimoine à Tipasa

Des potentialités en quête de vulgarisation



...

Globalement, la célébration du mois du patrimoine en 2021 à Tipasa (18 avril – 18 mai, ndlr), était bien en-deçà des attentes, de surcroît, après l’installation de 03 institutions du secteur de la culture, au sein du magnifique bâtiment du CAA (Complexe algérien de l’archéologie), nouvelle appellation non encore officielle donnée au défunt centre arabe d’archéologie.

Dans le passé, l’ex.responsable de la CAT (Circonscription archéologique de Tipasa, ndlr), Ferdi Sabah, organisait pendant les années 1990, les expositions durant le mois du patrimoine dans la rue piétonnière de Tipasa pour mieux sensibiliser les citoyens sur l’importance des objets archéologiques et les biens culturels.

Cette fois-ci, l’absence de communication, le manque d’initiative, la crise sanitaire et le déficit en moyens sont autant de prétextes pour justifier ce raté pour célébrer cet événement culturel. Il n’en demeure pas moins, que l’ENSCRBC (Ecole nationale supérieure de conservation et de restauration des biens culturels) a pris l’initiative d’organiser une exposition destinée essentiellement aux étudiants afin de les attirer pour continuer leurs cursus universitaire dans cette école. L’enseignement dans cette école leur offre des opportunités à l’issue de leurs études.

Le premier responsable de l’ENSCRBC, le Dr. Hamza Mohamed Chérif a exposé au niveau du hall de ce joyau architectural du secteur de la culture plusieurs matériels, équipements, instruments et ustensiles, utilisés durant la formation des futurs restaurateurs et conservateurs des biens culturels, notamment archéologiques. «Nos étudiants peuvent reproduire un objet archéologique de grande valeur, grâce à l’utilisation des équipements informatiques, de hautes technologies, déclare le directeur, avec la 3 D, nos étudiants sont en mesure de fournir les musées en copies des objets archéologiques», indique le directeur de l’école.

En visitant les différents ateliers, notre interlocuteur nous précise que l’ENSCRBC de Tipasa formera ses étudiants non seulement à restaurer et conserver les produits archéologiques et les œuvres d’art plastique, mais aussi à produire à l’identique des copies, pour éventuellement les vendre. L’exposition aura permis à quelques étudiants de l’université de Tipasa de se familiariser avec les moyens matériels utilisés dans le cadre de la formation dans cette école, mais l’idée de créer une start-up aura été lancée durant la visite.

La valorisation des objets archéologiques qui appartiennent aux anciennes civilisations commence à animer les débats. L’ENSCRBC se tient à disposition pour accompagner, former et soutenir ses futurs pensionnaires.


Lire la suite sur El Watan.

Photos droles d'animaux

Les photos d'animaux les plus droles!

Voici une compilation de photos réelles d'animaux capturées dans des positions droles.

Tourisme: 7 pays que vous pouvez visiter cet été sous conditions

Tourisme: 7 pays que vous pouvez visiter cet été sous conditions

La vaccination contre le virus Corona (Covid-19) pourrait ouvrir les portes de voyages dans de nombreux pays cet été. Quels sont les pays les plus en vue qui ont annoncé l'ouverture de leurs portes aux touristes au cours de la période à venir?

Population du monde en 2100

Les 10 pays les plus peuplés du monde en 2100

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) prédit dans son dernier rapport que la population mondiale en 2100 sera de 10,88 milliards. Les pays les plus peuplés du monde ne seront plus les mêmes qu’aujourd’hui.

Find cheap hotels
Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Publier une annonce gratuite

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites